Jérémy Chardy
Jérémy Chardy | AFP

Open d'Australie : Chardy bataille mais tombe face à Zverev

Publié le , modifié le

Même s'il a vendu chèrement sa peau, Jérémy Chardy n'a pas résisté à Alexander Zverev. Si le Français a sauvé une balle de match dans le quatrième set, l'Allemand s'est finalement imposé en cinq manches 7-6 (5) 6-4, 5-7, 6-7 (6), 6-1 pour atteindre le troisième tour de l'Open d'Australie, ce jeudi. En quatre affrontements, il s'agit de la troisième victoire de Zverev sur le Palois (36e à l'ATP). Le joueur de 21 ans, accessoirement 4e joueur mondial, affrontera au prochain tour l'Australien Alex Bolt (155e), tombeur de Gilles Simon (2-6, 6-4, 4-6, 7-6, 6-4).

Opposé au quatrième joueur mondial, Jérémy Chardy ne s'attendait pas forcément à une partie de plaisir sur la Margaret Court Arena. Le 31e joueur mondial avait beau avoir dix ans de plus que son adversaire, l'expérience risquait de ne pas être suffisante pour venir à bout de celui que tout le monde voit comme un futur N.1 mondial. Et si Roger Federer en personne fait régulièrement appel au prodige allemand pour s'entraîner avec lui, ce n'est pas pour rien. 

La première manche s'est révélée plus équilibrée que l'on pouvait imaginer. Appliqué, Chardy n'a cédé que sur des détails, comme ces deux doubles fautes sur un service à peine plus friable que son adversaire (74% contre 77% sur le premier service). Une fois la première manche en poche à l'issue du tie-break 7-6 (5), l'Allemand d'origine russe a enfoncé le clou dans la deuxième, profitant sans doute d'un relâchement du Palois.

Chardy aura entretenu l'espoir

Plus jeune joueur à intégrer un top 20 en 2016, depuis Djokovic (en 2006), Zverev a peut-être eu tort d'enterrer trop vite son adversaire. Au fil des points, Chardy a fini par se libérer, lâchant quelques coups droit foudroyants laissant sur place le pourtant très bon défenseur allemand. Le Français a finalement remporté ce troisième set 7-5, immisçant le doute chez le 4e joueur mondial.

Dans le quatrième set, Chardy s'appliquait encore à remettre la pression sur l'Allemand. Si ce dernier s'appuyait notamment sur une incroyable défense, le Palois restait dans son match, jusqu'à se procurer trois balles de set grâce à son indéfectible coup droit. Mais Zverev s'accrochait pour disputer un tie-break crispant. Après avoir sauvé une balle de match, Chardy restait de marbre pour finalement s'offrir le droit de disputer une cinquième manche 7-6 (6).

Au moment de regagner son banc, Zverev semblait déstabilisé. De son côté, Chardy qui avait déjà fait tomber Juan Martin del Potro -7e joueur mondial à l'époque- en 2013 à Melbourne, commençait à croire à l'exploit. Mais c'était mal connaître la capacité de l'élève d'Ivan Lendl à rebondir. Soucieux d'atteindre le troisième tour comme  les deux années précédentes à Melbourne, Zverev se montrait bien plus agressif dès le début de cette ultime décisive.

Sans doute plus frais physiquement, il prenait l'ascendant rapidement pour  breaker et mener 3-0. Multipliant les fautes directes, et sous le feu des aces de l'Allemand (29 contre 14) Chardy s'écroulait physiquement dans le dernier set, pour s'incliner au bout d'un combat de près de 4 heures (7-6 (5) 6-4, 5-7, 6-7 (6), 6-1.