Caroline Garcia n'a pas existé face à Madison Keys
Caroline Garcia n'a pas existé face à Madison Keys | Paul Crock / AFP

Open d’Australie : Caroline Garcia n’a pas fait le poids face à Madison Keys

Publié le , modifié le

L’aventure s’arrête en huitièmes de finale pour Caroline Garcia à l’Open d’Australie. La Française, tête de série N°8, n’a quasiment pas existé face à l’Américaine Madison Keys (N°17), s’inclinant en deux sets (6-3, 6-2) en 1h08. Il n’y a désormais plus de Français à Melbourne.

C’était le premier gros rendez-vous pour Caroline Garcia dans cet Open d’Australie. Après trois premiers tours franchis difficilement face à des joueuses classées au-delà de la 50e place mondiale, la Française retrouvait Madison Keys, 20e mondiale et finaliste du dernier US Open, pour une place en quarts de finale du Grand Chelem australien. Ce choc a finalement tourné court pour la Lyonnaise, qui n’aura existé que 20 minutes, dominée dans les grandes largueurs par l’Américaine qui s’est facilement imposée en deux sets (6-3, 6-2) et 1h08 de jeu. Keys retrouvera les quarts de finale à Melbourne pour la première fois depuis 2015 et affrontera l’Allemande Angélique Kerber pour une place en demi-finale. Les Français, eux, verront les quarts de finale depuis leur canapé pour la 3e fois consécutive en Grand Chelem.

"Ma performance est décevante. Au service, ce n'était pas à la hauteur. Je n'ai pas passé beaucoup de premières balles et je me suis fait agresser. Je n'ai pas réussi à mettre mon jeu en place. Tous mes matchs depuis le début du tournoi ont été un peu limite et moyens. Il fallait que je monte mon niveau et je n'ai pas réussi à le faire", a reconnu Caroline Garcia après le match. Car la Française n’a quasiment pas existé au cours d’un match à sens unique où elle a fait brièvement illusion en breakant d'entrée avant de finalement perdre son service dès le jeu suivant. La suite a été un long chemin de croix pour la 8e joueuse mondiale, Madison Keys dictant la plupart des échanges et réussissant plus de trois fois plus de coups gagnants du fond du court (22 à 6, 39 coups gagnants à 9 au total). "J'aurais voulu au moins être dans le match pour qu'il y ait un combat", a regretté Garcia, déçue d'avoir montré "trop de retenue dans certaines frappes".

7e joueuse mondiale lundi prochain

Si la défaite peut s’avérer frustrante pour Caroline Garcia qui restait sur une excellente fin d’année 2017 (deux titres en Asie et une demi-finale au Masters), la joueuse de 24 ans continue sa progression avec ce premier huitième de finale en Australie, et le gain d’une place au classement WTA qui la verra grimper au 7e rang mondial lundi prochain. Une maigre consolation pour la Française, logiquement déçue de sortir du tableau après ce qui ressemble à un non-match. "Perdre est toujours décevant, mais surtout quand tu ne fais pas un vrai match. Il y a des choses à regretter et des choses à apprendre de ce match-là. C'est comme ça" confiait-t-elle après le match. Apprendre pour de nouveau retrouver les quarts d'un Grand Chelem, à l'image de ce qu'elle avait réussi à Roland-Garros l'année passée.

Mathieu Aellen