Open d'Australie - Caroline Garcia au tapis, plus de Française à Melbourne

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Caroline Garcia déboussolée
Caroline Garcia déboussolée | AFP - Greg Wood

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Eliminée l'an dernier en 8e de finale, Caroline Garcia n'a pas réussi à atteindre la deuxième semaine de l'Open d'Australie, en étant dominée nettement par l'Américaine Danielle Collins (35e mondiale), 6-3, 6-2, qui n'avait jamais jamais franchi le cap du 1er tour en Grand Chelem jusque-là. En seulement 1h03 de jeu, la Française a été éjectée, comme ses compatriotes. Après Wimbledon et l'US Open, c'est le 3e tournoi du Grand Chelem consécutif où aucune joueuse tricolore ne disputera la deuxième semaine.

Dans son malheur, Caroline Garcia a de la chance. En s'inclinant dès le 3e tour de l'Open d'Australie alors qu'elle avait atteint les 8e de finale l'an dernier, elle aurait pu sortir du Top 20. Mais la tête de série N.19 ne va pas céder de terrain. En revanche, cette défaite très sèche contre Danielle Collins va peut-être laisser des traces.

La double faute à 3-3, le tournant du match

Equilibré jusqu'à 3 jeux partout dans le premier set, le duel de cogneuses a subitement tourné en faveur de Collins quand Garcia a concédé le break sur une double faute, sa seule de la partie. La Lyonnaise de 25 ans a ensuite été mise KO. par son adversaire, très en réussite: sans solution, elle a encaissé six jeux de suite, jusqu'à se retrouver menée 6-3, 3-0, double break. 

L'Américaine n'avait jamais franchi le 1er tour d'un tournoi du Grand Chelem jusque-là. La Française avait donc l'avantage de l'expérience. Mais en n'inscrivant que 5 jeux, en ne résistant qu'à peine une heure, tout cela a volé en éclats. Deux petites balles de break obtenues, une seule transformée, la N.1 française n'a pas fait un grand match. Eliminée d'entrée à Shenzhen et Hobart en début de saison, elle pensait avoir retrouvé un minimum de confiance lors de ses deux victoires initiales à Melbourne. Mais sous la pression de l'Américaine, elle n'a pas tenu.