Stanislas Wawrinka

Open d'Australie 2018: Stan Wawrinka souffre et sort déjà

Publié le , modifié le

L'Américain Tennys Sandgren s'est offert le luxe d'éliminer la tête de série N.9 de l'Open d'Australie, Stan Wawrinka en deux manches, (6-2, 6-1, 6-4). Après six mois d'absence, le Suisse semblait encore se plaindre de son genou pendant la rencontre. En face, Sandgren qui se classe aujourd'hui au 97e rang mondial, disputait son 12e match en carrière sur le circuit ATP. Avec ce billet pour le troisième tour d'un Grand Chelem, il s'agit donc pour ce joueur de 26 ans de sa plus belle performance.

Le vainqueur de l'édition 2014 revenait après six mois d'arrêt en raison d'une blessure à un genou et n'avait pas de grandes ambitions dans le tournoi. "C'était dur et ce n'est jamais facile de se sentir comme ça sur le court, mais il faut rester positif. Les douze derniers jours ont été meilleurs que tout ce dont j'aurais pu rêver", a dit le N.8 mondial, âgé de 32 ans.

"Je suis arrivé ici en pensant que je ne pourrais même pas finir le premier match. J'ai fait un grand pas", a-t-il estimé. "Mais évidemment, en tant que sportif, on n'entre pas sur le court pour perdre en trois sets au deuxième tour, donc c'est dur", a admis le Suisse.

Wawrinka n'a jamais pu rivaliser avec Sandgren, qui n'en était pourtant qu'à son troisième match dans un tournoi majeur à 27 ans (2 défaites, 1 victoire). Le Suisse a commis pas moins de 35 fautes directes en un peu moins d'une heure et demie de jeu.
 

francetv sport @francetvsport

Open d'Australie