Milos Raonic Open d'Australie
Le joueur canadien Milos Raonic | AFP - WILLIAM WEST

Melbourne : Milos Raonic écarte Stan Wawrinka et retrouvera Gaël Monfils en quarts de finale

Publié le , modifié le

Milos Raonic s'est qualifié pour les quarts de finale de l'Open d'Australie pour la deuxième année consécutive. Le Canadien a dominé le Suisse Stan Wawrinka en cinq manches, 6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3 et 3h44 de jeu. Plus offensif et plus performant, le Canadien est allé chercher sa qualification alors que le vainqueur en 2014 était revenu dans la partie. En 2015, Raonic était tombé en quarts face au futur vainqueur Novak Djokovic mais en 2016, Raonic sera favori et affrontera le Français Gaël Monfils.

Vainqueur en 2014, Stan Wawrinka n'ajoutera pas un deuxième Open d'Australie à son palmarès. Le Suisse est tombé dès les huitièmes de finale face à l'homme en forme du moment, la montagne canadienne Milos Raonic. Le 14e joueur mondial a fait plier le numéro 4 après un long combat inégal en qualité. Pendant deux sets, le Canadien était seul sur le court puis le Suisse s'est réveillé égalisant à deux sets partout avant de connaître un trou d'air dans le cinquième jeu du cinquième set. Sur son service, Wawrinka a multiplié les fautes directes et offert le break décisif à son adversaire qui a ensuite terminé la rencontre avec autorité - jeu blanc - sur son service.

A 25 ans, il se hisse pour la quatrième fois de sa carrière pour les quarts de finale de Grand Chelem où il retrouvera Gaël Monfils. Même si le classement est en faveur du Canadien (14e contre 25e), le Français mène aux poings puisqu'il l'a battu deux fois en deux confrontations (Stockholm en 2011 et Halle en 2013). Attention toutefois puisqu'en 2016, le Canadien aime bien mettre fin aux séries. Avant ce huitième de finale, il avait perdu ses quatre duels avec Wawrinka. Et sa victoire à Brisbane en finale face à Federer en début d'année mettait fin à une série de trois revers contre le Suisse.

Offensif et agressif

Pour se défaite de Wawrinka, Raonic a usé de son service évidemment - son point fort. Du haut de son mètre 95, Raonic a balancé 24 aces et 32 services gagnants. Mais fait nouveau, il est venu très souvent à la volée pour une belle réussite (54 points gagnés sur 83 montées). Acculé, Wawrinka n'a pas pu laisser partir ses coups et vu ses passings notamment en revers sortir ou être repris de volée par le Canadien. Il a un peu faibli du fond du court dans les deuxième et troisième sets, commettant plus de fautes directes, un secteur dans lequel il s'est d'ailleurs beaucoup amélioré ces derniers temps, alors que Wawrinka retrouvait sa qualité de frappe. "J'ai essayé de dicter le rythme des échanges, d'aller de l'avant. Il  faudra que je fasse la même chose face à Monfils", a déclaré Raonic, entraîné  depuis peu par l'Espagnol Carlos Moya.