Andy Murray Open d'Australie
Le joueur écossais Andy Murray | AFP - SAEED KHAN

Melbourne : Andy Murray fait taire Bernard Tomic

Publié le , modifié le

Finaliste l'an dernier, Andy Murray s'est qualifié pour les quarts de finale de l'Open d'Australie en dominant en trois sets l'Australien Bernard Tomic 6-4, 6-4, 7-6 (7/4) après 2h30 de jeu. Murray n'a pas eu besoin de puiser dans ses réserves pour dominer celui qui avait affiché ses ambitions au début de ce premier Grand Chelem de la saison. Des breaks en début des premiers sets et une solidité affichée lors du tie-break auront suffi. En quarts, le numéro 2 mondial retrouvera l'Espagnol David Ferrer qui a battu John Isner en trois sets également.

Bernard Tomic avait beaucoup parlé avant ce huitième de finale face à Andy Murray. "Quand je joue mon meilleur tennis, estime-t-il, je suis un joueur du Top 8. Ça devrait être ça, mon classement", avait-il lancé. Il s'était même payé Roger Federer qui avait assuré que l'Australien de 23 ans était encore loin du Top 10. "S'il croit que je suis loin du Top 10, moi je peux dire aussi qu'il est très loin de Novak (Djokovic, ndlr)", avait-il rétorqué. Paroles, paroles restées sans lendemain puisque Tomic, 17e joueur mondial, n'a rien pu faire contre un Andy Murray contre lequel il n'a toujours pas pris un set en quatre confrontations. 

Invaincu face à Ferrer depuis cinq matches

Sur ce huitième de finale, Murray n'a pas eu à forcer son talent. Il a suffi d'appuyer deux fois sur l'accélérateur, en début de set à chaque fois, pour faire le break et mener deux manches à rien. Et d'attendre les fautes adverses aussi (56 fautes directes pour Tomic, contre 22 pour Murray). Accroché au troisième, il a dû attendre le tie-break pour valider son billet pour son septième quart de finale à Melbourne. Il retrouvera David Ferrer qui a été solide contre l'ace machine John Isner (18 aces), dominé en trois manches 4-6, 4-6, 5-7. Face à l'Espagnol, Murray tentera de poursuivre sa belle série : il reste sur cinq succès de rang et n'a plus perdu contre l'Espagnol depuis le Masters 1000 de Shanghaï en 2014.