Maria Sharapova
Maria Sharapova lors de sa conférence de presse | KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Maria Sharapova annonce un contrôle positif à Melbourne !

Publié le , modifié le

Certains pensaient à une retraite, la vérité est ailleurs: Maria Sharapova a annoncé, lors d'une conférence de presse à Los Angeles, qu'elle avait été contrôlée postive sur le dernier Open d'Australie. La Russe explique ce contrôle par la prise d'un médicament depuis une dizaine d'années. Seulement voilà, l'un de ses composants est sur la liste des produits interdits depuis janvier. Sharapova est suspendue à titre conservatoire.

"J'ai fait une énorme erreur, j'ai laissé tomber mes fans, mon sport aussi. Je ne veux pas finir ma carrière comme ça et j'espère que j'aurai une autre chance" a déclaré Maria Sharapova lors d'une conférence de presse éclair. La Russe, cinq fois victorieuse en Grand Chelem, a expliqué que le médicament qu'elle prenait depuis 2006 sur prescription de son médecin de famille soignait des problèmes de diabète, entre autres choses. Le produit incriminé est le Meldonium et n'a été interdit qu'au début de l'année. Principalement utilisé dans la prévention des infarctus, il est classé parmi les hormones et modulateurs métaboliques (groupe S4) depuis le 1er janvier 2016. 

Pas encore entendue

"Je prend l'entière responsabilité, a reconnu Sharapova. C'est mon corps et je dois faire attention à ce que je mets dedans. Je ne peux blâmer personne d'autre que moi". La carrière de Maria Sharapova, 28 ans, va prendre une toute autre tournure désormais. Puisque la Russe dit assumer cette erreur, la balle est dans le camp de la Fédération internationale qui va sans doute suspendre l'actuelle numéro 7 mondial qui a connu une saison 2015 compliquée par les blessures. Sharapova, 28 ans, a précisé qu'elle n'avait pas encore été entendue par la Fédération internationale de tennis et qu'elle n'était pas suspendue.

Dans un communiqué, l'ITF a annoncé sur la Russe avait été contrôlée le positive le 26 janvier et qu'elle était suspendue à titre conservatoire et que cette suspension prenait effet le 12 mars. La 7e joueuse mondiale est blessée à un avant-bras et n'est plus apparue sur le circuit depuis l'Open d'Australie, justement, où elle s'était inclinée en quarts de finale face à sa grande rivale, l'Américaine Serena Williams.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot

Open d'Australie