Li Na triomphe à l'Open d'Australie

Li Na triomphe à l'Open d'Australie

Publié le , modifié le

La Chinoise Li Na a remporté son deuxième tournoi du Grand Chelem en dominant en finale de l'Open d'Australie la Slovaque Dominika Cibulkova en deux sets 7-6 (7/3), 6-0. Après deux échecs en finale 2011 et 2013, la numéro 4 mondiale goûte enfin à la victoire à Melbourne.

Les dictons ont parfois la vie dure. Li Na avait déjà perdu deux fois en finale à Melbourne contre Kim Clijsters en 2011 et Victoria Azarenka en 2013. Jamais deux sans trois contre la surprise Dominika Cibulkova? Contre la Slovaque, la Chinoise a tremblé un set. Le premier qu'elle a finalement remporté au tie-break alors qu'elle avait par deux fois pris le service adverse. Mais Cibulkova s'est accrochée, est revenue avant de sombrer. Dans le jeu décisif perdu 7/3, puis totalement ensuite dans la seconde manche qui a tourné court (6-0). Après Roland-Garros 2011, Li Na remporte donc son deuxième Majeur en 1h37 minutes.

Le suspense aura duré une manche, 70 minutes de combat. De break puis de débreak. Plus habituée que son adversaire aux finales de Grand Chelem, la Chinoise a pris les devants dès le début du premier set. A 2-0, elle a raté plusieurs occasions de mener 3-0. Il n'en fallait pas plus pour que la Slovaque se réveille et entre enfin dans la partie. Avec son grand coup droit, elle a posé des problèmes à la Chinoise et a prouvé son abnégation quand breakée à 6-5, elle est parvenue à arracher le tie-break sur le service adverse. Cette manche décisive a été le tournant de cette finale. L'expérience a parlé. Et le gain de ce premier set à rallonge a complètement libéré Li Na. La Chinoise a pu lâcher ses coups (38 coups gagnants) et agressé continuellement la Slovaque, profitant d'une seconde balle beaucoup trop molle. Sur les 24 secondes balles qu'elle a du jouer, la 24e joueuse mondiale n'en a remporté que 5, un chiffre beaucoup trop faible.

Emotions

Le poids de sa première finale de Grand Chelem de sa carrière a fini par la rattraper, même s'il s'est satisfaite de la manière dont elle a géré ce premier grand rendez-vous. "C'était ma première finale en Grand Chelem et je suis fière de la manière dont je l'ai gérée. Je voulais juste jouer mon meilleur tennis et ce n'était pas facile parce qu'elle jouait bien. Donc je suis plutôt contente". Heureuse malgré la défaite, cette finale lui a donné des idées. "Ca me donne vraiment beaucoup de confiance pour la suite. C'est un grand pas en avant. J'attendais ça depuis longtemps. Maintenant je veux me donner à 100% pour continuer comme ça. Je pense pouvoir gagner un titre du Grand Chelem. Je n'ai que 24 ans. Je pense que mon jeu est en place pour défier les meilleures, pour les battre, donc pourquoi pas." Li Na, elle, connaissait ce parfum des grandes finales. La Chinoise disputait sa quatrième, elle a su dominer ses émotions et pouvait savourer au moment de la remise du trophée. Un trophée qu'elle a enfin soulevé après deux échecs. "Vous ne savez pas combien j'ai travaillé dur pour être prête mentalement à gagner celui-là", a-t-elle avoué. 

Benoit Jourdain @BenJourd1

Open d'Australie