Thanasi Kokkinakis (Open d'Australie 2015)
Thanasi Kokkinakis la première sensation de l'Open d'Australie 2015 | PAUL CROCK / AFP

Kokkinakis sort Gulbis et crée la première sensation à Melbourne

Publié le , modifié le

Thanasi Kokkinakis, 147e joueur mondial, a réussi le premier exploit de l'Open d'Australie 2015 en éliminant Ernests Gulbis, tête de série numéro 11 du tournoi, en cinq sets 5-7, 6-0, 1-6, 7-6 (7/2) et 8-6. Bénéficiaire d'une wild card à domicile, Kokkinakis, 18 ans, prouve qu'il est bien l'un des talents du circuit mondial. Au deuxième tour, Kokkinakis sera opposé à Sam Groth, 82e joueur mondial, dans la quête d'un nouvel exploit.

C'était l'un des matches que l'Australie attendait. On sentait bien du côté du Melbourne Park que la rencontre entre la perle du coin, Thanasi Kokkinakis et le Letton, Ernests Gulbis avait tout du thriller. Et on ne s'est pas trompé ! Après plus de quatre heures de jeu, c'est finalement l'Australien qui est sorti vainqueur de ce match à la qualité inégale. Ernests Gulbis a été fidèle à lui-même en commettant pas moins de 18 doubles fautes, dont trois dans le dernier jeu, et 56 fautes directes. C'est la première sensation du tournoi.

Et pourtant la partie avait plutôt pas mal commencé pour un Gulbis accroché mais brillant au service avec 83% (15/18) de points remportés derrière sa première balle dans le premier set. En face, Thanasi Kokkinakis, s'il n'est pas freiné par l'enjeu, peine à créer du jeu (seulement 4 points gagnants). Mais comme Gulbis ne serait pas Gulbis sans un des sautes de concentration, il va littéralement passer à travers son second set, concédant une bulle, 6-0. Le 147e joueur mondial accepte l'offrande et revient dans la partie.

Une fin de match au couteau

Après un sursaut de Gulbis et un troisième set remporté 6-1 par le Letton, le match va enfin connaître des sommets. Les quatrième et cinquième sets voient les deux joueurs évoluer à leur meilleur niveau. Les balles fusent de tous les côtés entre ces deux gros frappeurs. Les deux dernières manches durent en tout et pour tout 2h27 de jeu. Thanasi Kokkinakis est poussé au tie break du 4e set mais ne vas pas craquer. Mieux il assomme son adversaire en remportant ce jeu décisif (7/2).

L'ambiance est survoltée dans la Rod Laver Arena. Le public australien, qui n'a pas besoin de beaucoup pour devenir fou, s'enflamme littéralement en portant son poulain vers la victoire. Après avoir sauvé quatre balles de match dans la quatrième manche, Kokkinakis s'impose finalement 8-6 au dernier set après trois doubles fautes et un coup droit complètement manqué par Gulbis. Il peut fièrement faire un tour d'honneur. La première sensation de cet Open d'Australie est pour lui.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot

Open d'Australie