Le Français Richard Gasquet
Richard Gasquet en difficulté à l'Open d'Australie | AFP - SAEED KHAN

Grigor Dimitrov surclasse Richard Gasquet au 3e tour de l'Open d'Australie

Publié le , modifié le

Dans l'ultime rencontre de la journée, débutée à minuit à Melbourne, Grigor Dimitrov (N.15) n'a laissé aucune chance à Richard Gasquet (N.18) de rêver de 8e de finale de l'Open d'Australie. Le Bulgare, qui n'avait battu le Français qu'une seule fois en 6 matches jusque-là, a empoché une deuxième victoire consécutive en l'emportant 6-3, 6-2, 6-4. Tête de série N.15, il défiera la surprise de ces 8e, l'Ouzbekh Denis Istomin, tombeur de Djokovic au 2e tour.

Les amoureux de l'esthétisme en ont eu pour leur argent. Les "couche-tôt" et les adeptes du suspense n'ont pas été bien servis. Richard Gasquet face à Grigor Dimitrov, c'est "Mozart" contre "Baby Federer", leur surnom respectif. C'est deux joueurs au talent incroyable, mais au palmarès bien léger par rapport aux attentes qu'ils ont suscités plus jeunes. 

Si le début de la rencontre a tenu ces promesses, avec d'extraordinaires points entre ces deux techniciens hors pair, la suite a été moins séduisante. Car la partie s'est, d'un coup, déséquilibrée de manière impressionnante. Alors qu'il avait été le premier à faire le break dans le match d'un superbe revers le long de la ligne (2-1), Richard Gasquet avait aussitôt perdu cet avantage dans le premier set (2-2). Et à 4-3, il lâchait prise en cédant son engagement, puis le set (6-4) après 51 minutes de jeu. La suite ? Une constante domination de Grigor Dimitrov, de plus en plus pressant, toujours plus précis, davantage confiant. Bref, supérieur, simplement.

Gasquet : "Dimitrov vraiment impressionnant"

"C'est compliqué de jouer aussi tard, mais ce qui était encore plus compliqué c'étaient les conditions. Le court était hyper rapide et les balles pas vives du tout", a dit Gasquet. Le Français n'a toutefois pas voulu se cacher derrière cette excuse, soulignant le très haut niveau de jeu de son adversaire. "Il est vraiment impressionnant. Il ne fait plus de fautes, il court très bien et couvre tout le terrain. Il peut aller très loin, il en a les capacités physiques et tennistiques", a-t-il dit.

En deux heures de jeu, Richard Gasquet a donc dit adieu à ses espoirs de retrouver pour la 5e fois de sa carrière les 8e de finale de l'Open d'Australie. Comme en 2014 et 2015, il s'arrête au 3e tour.