Richard Gasquet qualifié pour le deuxième tour de l'Open d'Australie
Richard Gasquet qualifié pour le deuxième tour de l'Open d'Australie | PAUL CROCK - AFP

Gasquet entre bien dans le tournoi

Publié le , modifié le

Bien que diminué, Richard Gasquet a réussi ses débuts dans l'Open d'Australie en écartant son compatriote qualifié, David Guez 7-5, 6-4, 6-1. La nuit a d'ailleurs été bonne pour les Français puisque Mannarino, De Schepper Bennetau et Roger-Vasselin se sont eux aussi qualifiés.

A son habitude, la chaleur australienne met à contribution les physiques des joueurs dès le premier mois de l'année. La première nuit de l'Open d'Australie n'a pas dérogé à la règle. C'est sous une chaleur accablante que les premiers matches du premier tour ont eu lieu. Déjà diminué par une douleur intercostale, Richard Gasquet a souffert de cette fournaise. La première manche a d'ailleurs donné des signes d'inquiétude pour la tête de série numéro 9, en effet Gasquet a concédé deux fois son service et a dû s'employer pour arracher le premier set à l'expérience, 7-5. Dans le deuxième, le demi-finaliste de l'US Open en 2013 a encore une fois perdu son engagement mais a une nouvelle fois remporté la manche 6-4. Il a finalement dû attendre la troisième manche pour enfin prendre totalement le contrôle du match. Cette fois sans jamais perdre son service, Gasquet s'est envolé pour aller conclure la partie 6-1 dans cet ultime set. Après sa victoire, Richard Gasquet s'est montré rassurant sur son état de santé: "Je n'ai pas eu mal, c'est important, a-t-il déclaré. C'est le premier  match, ce n'est pas facile physiquement, je manque beaucoup de rythme. Mais le  plus important, c'est de ne pas avoir eu mal. J'ai quand même réussi à bien  servir. Je suis content d'avoir pu gagner". Il affrontera au prochain tour le Russe Nikolay Davydenko ou le  Polonais Lukasz Kubot;

Bonne nuit pour les Français

Outre Gasquet, cinq Français étaient sur le court pour cette première journée en Australie. Le bilan est plus qu'honorable puisque quatre Français, Jérémy Chardy, Kenny De Schepper, Adrien Mannarino et Julien Benneteau se sont qualifiés alors que Nicolas Mahut a un peu déçu en étant éliminé par l'Australien Matthew Ebden, 67e mondial, en cinq manches 6-3, 7-5, 4-6, 0-6, 6-3. Mené deux sets à rien, Mahut pensait avoir fait le plus dur en revenant à égalité mais ses espoirs se sont envolés dans une dernière manche ratée. Cette élimination précoce est une grosse déception pour Mahut, qui abordait  cet Open d'Australie avec l'un des meilleurs classements de sa carrière (46e mondial).

Ses compatriotes Chardy, De Schepper et Mannarino s'en sont mieux sortis. Le premier cité a écarté le Néerlandais Huta Galung dans un match facilement remporté 6-2, 6-4 et 6-4. alors que De Schepper a lui vaincu le Chinois Wu Di en trois sets très accrochés 7-5, 7-5, 7-6 (7/2). Pour lui, la tâche s'annonce autrement plus compliquée au prochain tour lors duquel il ferraillera avec Tomas Berdych, tête de série numéro 7 de la première levée du Grand Chelem. Le Tchèque n'a pas tremblé pour éliminer le  Kazakh Aleksandr Nedovyesov, 94e mondial, en trois sets 6-3, 6-4, 6-3. De son coté, Adrien Mannarino a livré un véritable combat pour s'imposer face à l'Américain Steve Johnson en cinq manches 3-6, 6-3, 6-0, 5-7 et 6-4.Très mal parti dans ce match, Mannarino, 71e mondial, a eu beaucoup de  difficultés à se défaire de Johnson, qui avait bénéficié d'une invitation. Mené 3-1 dans le deuxième set, le Français a alors aligné dix jeux de suite  pour s'offrir les deux manches suivantes. Mais il a perdu le quatrième set  après avoir pourtant compté un break d'avance et s'est finalement imposé après  2h57 de jeu.

Enfin Julien Benneteau, 33e mondial est allé au bout de lui-même pour vaincre l'Espagnol Pable Carreno, 63e joueur mondial, au bout du cinquième set 6-3, 3-6, 4-6, 6-1 et 6-2. Il affrontera au prochain tour l'Espagnol Tommy Robredo, tête de série  N.17, ou le Tchèque Lukas Rosol.

Djokovic et Ferrer facile, Wawrinka tranquille

Au 2e tour, David Ferrer se dressera sur la route d'Adrien Mannarino. La tête de série numéro 3, double demi-finaliste du tournoi en 2001 et 2013 n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout du 74e mondial, Alejandro Gonzalez, en trois sets 6-3, 6-4, 6-4. Ferrer était le premier membre du Top 5 à entrer en lice dans cet open d'Australie. C'était avant la night session et le premier match australien pour Novak Djokovic. Face à un Lukas Lacko inspiré, le Serbe a fait le job, sans forcer. Malgré un deuxième set accroché, Djokovic s'impose 6-3, 7-6 (7/2), 6-1. Il affrontera Leonardo Mayer au prochain tour.

De son côté, Stanislas Wawrinka, outsider en Australie, a pu profiter de l'abandon de son adversaire, le Kazakh Golubec alors qu'il menait 6-4 et 4-1 dans le deuxième set. La chaleur a causé quelques abandons, au premier rang desquels celui de Tommy Haas. Opposé à l'Espagnol, Garcia-Lopez, l'Allemand, tête de série numéro 12 était bien mal engagé (7-5, 5-2) avant de jeter l'éponge.