Richard Gasquet
Richard Gasquet | MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY

Gasquet déclare forfait pour l'Open d'Australie

Publié le , modifié le

Les organisateurs de l'Open d'Australie ont annoncé que Richard Gasquet avait déclaré forfait pour la prochaine édition. Le Français, qui a déjà dû se retirer du tournoi de Doha en raison d'un problème au dos, fait donc l'impasse sur son début de saison. Il s'est blessé lors de l'International Premier Tennis League (IPTL), tournée exhibition par équipes en Asie, qui avait déjà contribué l'année passée aux forfaits pour le premier tournoi du Grand Chelem de Marin Cilic et Jo-Wilfried Tsonga.

.C'est un triptyque qui devient inquiétant. Blessure à l'IPTL en fin de saison, forfait à Doha et Melbourne. L'an dernier, Jo-Wilfried Tsonga et Marin Cilic avaient déjà expérimenté cet enchaînement négatif. Cette fois, c'est au tour de Richard Gasquet. Touché au dos lors de cette épreuve exhibition à Manille, le Français avait annoncé qu'il ne pourrait pas disputer le tournoi de Doha le jour de Noël. Et voilà qu'il fait désormais une croix sur la première levée du Grand Chelem. Il n'avait plus raté le moindre Grand Chelem depuis 2010.


Le N.1 français, qui pointe au 9e rang à l'ATP, va donc commencer la saison en perdant beaucoup de points, lui qui avait atteint la saison passée les quarts à Doha et le 3e tour à l'Open d'Australie. Sa blessure remet en lumière le problème de ce très lucratif International Premier Tennis League, à la fin d'une saison déjà exténuante et qui réduit d'autant les vacances des joueurs. Et une autre question se pose: Richard Gasquet sera-t-il rétabli pour le 1er tour de la Coupe Davis, entre l'équipe de France et le Canada en Guadeloupe ? En ayant choisi de disputer cette rencontre sur terre battue extérieure, Yannick Noah pensait certainement compter sur toutes ses forces, et notamment un Richard Gasquet qui est plutôt à l'aise sur terre. D'ici au 4 mars prochain, le Biterrois a le temps de se soigner et de reprendre le chemin de la compétition. Mais en 2014, son dos l'avait privé de compétition entre la fin mars et la fin mai, où il avait repris à Roland-Garros en reconnaissant qu'il n'aurait pas joué si cela n'avait pas été les Internationaux de France. Et l'an dernier, ce dos l'avait aussi contraint au repos après le Masters 1000 de Miami.