Mardy Fish - Open d'Australie 2012
Mardy Fish dans un jour sans à Melbourne | AFP - NICOLAS ASFOURI

Fish premier de chute

Publié le , modifié le

L'Américain Mardy Fish est le premier membre du top 10 à quitter le tableau de l'Open d'Australie. Face au Colombien Alejandro Falla, la tête de série numéro 8 n'a tenu que trois sets 7-6 (7/4), 6-3, 7-6 (8/6). Pas de souci du côté des autres favoris : Nadal (N.2) a fait le travail contre l'Allemand Tommy Haas 6-4, 6-3, 6-4 tandis que Federer a profité du forfait d'Andreas Beck pour rallier le troisième tour. Ça passe aussi pour Del Potro. Florent Serra est éliminé.

RETROUVEZ LE TABLEAU MASCULIN MASCULIN DE L'OPEN D'AUSTRALIE

L'Australie ne lui réussit décidément pas ! Comme en 2011, Mardy Fish voit son parcours à Melbourne s'arrêter dès le 2e tour, face au Colombien Alejandro Falla 7-6 (7/4), 6-3, 7-6 (8/6). Le numéro 1 américain est le premier membre du top 10 a quitter le tableau. Mais comment pouvait-il en être autrement au vu de son match ? Pas assez agressif, le puncheur "US" a cumulé les fautes directes : 58 au total ! Lui dont le jeu le porte naturellement vers l'avant n'est monté que 28 fois au filet. Falla, 71e mondial, n'en demandait pas tant. Le gaucher, qui a remporté son troisième match contre un membre du top 10, atteint le troisième tour de l'Australian Open pour la seconde fois de sa carrière après 2010. Il rencontrera au prochain tour Philipp Kohlschreiber.

Nadal respecte ses aînés

Face à Tommy Haas, vétéran du tableau du haut de ses 33 ans, Rafael Nadal a fait un match plein pour se qualifier 6-4, 6-3, 6-4. Une victoire sans discussion face à un joueur qui a "de beaux restes' et qui aurait pu l'inquiéter davantage. En effet, ancien numéro 2 mondial et trois fois demi-finaliste à Melbourne, Haas avait de quoi faire douter le Majorquin mais il s'est rendu coupable de trop de fautes directes (38). Quant à l'inquiétude autour de son genou, le vainqueur de l'épreuve en 2009 a tenu à se montrer rassurant en conférence de presse : "Mon genou s'améliore, je suis capable de jouer sans problèmes", a même assuré dès la fin du match le Majorquin, tête de série N.2, en s'adressant au  public. "Je ne sais pas si c'est le match parfait, mais j'ai gagné en trois sets, a-t-il ensuite remarqué en conférence de presse. J'ai commencé le match en jouant fantastiquement bien, particulièrement dans les sept premiers jeux. J'ai déjà gagné deux matches en trois sets, avec des sensations positives. Je suis bien." S'il reste sur sa lancée, il n'aura pas plus de problème contre son prochain adversaire : le qualifié slovaque Lukas Lacko ou l'Américain Donald Young.

Isner y prend goût

John Isner (N.16) est sorti en grand héros d'un bras de fer face à David Nalbandian en 5 sets et 4h41 : 4-6, 6-3, 2-6, 7-6, 10-8. Perclus de crampes et dominé dans l'échange, l'Américain a pu s'appuyer sur une qualité de service remarquable (43 aces) pour s'imposer. Une victoire qui rappelle les qualités mentales du grand serveur US. Comme lors de son match face à Nicolas Mahut à Wimbledon en 2010, il sort triomphant d'une rencontre incertaine. Feliciano Lopez (N.18) l'attend au prochain tour.

Dans les autres résultats de cette 3e journée, Roger Federer n'a pas eu à s'employer pour passer le 2e tour. Son adversaire d'Andreas Beck a déclaré forfait avant la rencontre à cause de douleur au dos. Tomas Berdych a rapidement écarté l'obstacle Olivier Rochus 6-1, 6-0, 7-6 (7/4). Pas de surprise pour Florent Serra, éliminé par Lu Yen-Hsun  (7-5, 6-2, 6-2).

Vincent Fossiez @VincentFossiez

Open d'Australie