Ferrer Simon
David Ferrer - Gilles Simon, un match qui s'annonce plein de suspens... | DR

Ferrer-Simon, comme un parfum de revanche

Publié le , modifié le

Gilles Simon va affronter ce samedi l’Espagnol David Ferrer au troisième tour de l’Open d’Australie. Une rencontre qui va avoir des parfums de revanche puisque les deux hommes s’étaient quittés au même niveau lors du dernier US Open…

Il y a un an, Gilles Simon s’était blessé au pied. Mais cela ne l’avait pas empêché de réaliser un parcours héroïque sur l’Open d’Australie : victoire au 1er tour après avoir sauvé sept balles de match, un nouveau match de cinq sets pour venir à bout de Marin Cilic au 2e, avant de se faire éliminer par un autre Français, Jo-Wilfried Tsonga. Cette année, le 20e mondial est arrivé au même stade que la saison passée, mais dans un tout autre état. Simon s’est montré conquérant, en grande forme, et n’a pas cédé le moindre set. Alors que son futur adversaire David Ferrer en a laissé échapper un pour éliminer Stakhovsky (5-7, 6-3, 6-4, 6-2). Le troisième tour sera donc synonyme de retrouvailles entre deux marathoniens du fond de court, mais aussi de revanche.

Ferrer mène 5-2 dans les confrontations

Retour au 31 août 2014. Gilles Simon, alors 31e mondial, réalise l’un des plus beaux exploits de sa carrière en éliminant David Ferrer, alors dans le top 5, de l’US Open. Au terme de quatre longs sets, joués sur fond de court à coups de longs échanges, le Français parvient à se hisser en 8e de finale, laissant ainsi sur le carreau l’un des outsiders du tournoi. Cela lui a permis de revenir au contact du 10e mondial dans le bilan de leurs confrontations (cinq victoires pour Ferrer contre deux pour Simon seulement).

Melbourne réussit généralement bien à David Ferrer, qui y a pour meilleur résultat deux demi-finales en 2011 et 2013. Mais Gilles Simon, qui ne s’était jamais qualifié pour un troisième tour sans avoir perdu un seul set, est lui aussi prêt, et sait que « pour gagner, il faut bien jouer, bien jouer longtemps, avec une condition physique optimale. On ne bat David Ferrer par hasard». 

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou

Open d'Australie