Djokovic a tremblé contre Verdasco à Melbourne

Djokovic a tremblé contre Verdasco à Melbourne

Publié le , modifié le

Novak Djokovic a passé avec courage son premier test, lors du 3e tour de l'Open d'Australie. Opposé à Fernando Verdasco (N.31), le N.1 mondial s'est employé pour s'imposer 7-6 (10/8), 6-3, 6-4 en 2h20 de jeu. Il affrontera le Luxembourgeois Gilles Muller, et son terrible service, en 8e de finale.

Bedene et Kuznetsova n'avaient pas pesé lourd contre Novak Djokovic. Les deux premiers tours, il les avait passés aisément. Mais l'affrontement avec Fernando Verdasco s'est révélé particulièrement compliqué pour lui. Lors de leurs dix duels précédents, l'Espagnol s'était imposé à quatre reprises (dont trois sur terre-battue). La dernière fois qu'ils s'étaient croisés, c'était à Pékin, en 2013, et le Serbe l'avait emporté en trois manches. 

A Melbourne, si l'Ibère n'a pas réussi à convertir une seule des trois balles de break obtenues dans le match, il a néanmoins fait un mini-break lors du jeu décisif du premier set, pour mener (4-2). A ce momen-tlà, le N.1 mondial était loin d'être serein. Mais Verdasco a commis une énorme erreur, avec cette double-faute commise alors qu'il menait (5-3) et pouvait donc se procurer trois balles de set. Pourtant, son service a été l'une de ses principales armes, avec 16 aces (5 double-fautes), et notamment un à 219km/h pour effacer la première balle de set du Serbe (6-5). Mais sur un revers dans le couloir, il a finalement abandonné cette manche après une heure d'un intense combat. Novak Djokovic a alors pris les choses en main, sans jamais parvenir à dominer outrageusement son adversaire. Jusqu'au dernier jeu, la tête de série 31 a joué sa carte à fond, menant même (15-30) sur le service adverse dans le dernier jeu de la rencontre. Mais sur sa première occasion, le Serbe a validé son ticket pour les 8e de finale.

Quadruple vainqueur de l'épreuve australienne, Novak Djokovic n'a toujours pas cédé la moindre manche dans cette quinzaine. Et ce test passé avantageusement prouve qu'il est en forme.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Open d'Australie