Novak Djokovic
Le formidable revers à deux mains de Novak Djokovic | SAEED KHAN / AFP

Djokovic et Berdych expéditifs

Publié le , modifié le

Tomas Berdych, tête de série N.7, s'est qualifié pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie en battant le Bosnien Damir Dzumhur, 188e mondial, en trois sets 6-4, 6-2, 6-2, ce vendredi à Melbourne. Berdych, qui n'a toujours pas perdu son service en trois matches, affrontera au prochain tour le Sud-africain Kevin Anderson (N.19). Novak Djokovic (N.2) a disposé de l'Ouzbekh Denis Istomin 6-4, 6-3, 7-5. Florian Mayer a sorti de son côté Jerzy Janowicz (N.20) 7-5, 6-2, 6-2.

Les outsiders sont là ! Tomas Berdych (N.7) et Stanislas Wawrinka (N.8) disputeront les huitièmes de finale à Melbourne. Le Tchèque, impressionnant depuis le début du tournoi -contre des adversaires assez faibles il est vrai- a dominé en trois petits sets le Bosnien Dzumhur (6-4, 6-2, 6-2) tandis que le Suisse a profité du forfait du Canadien Vasek Pospisil pour passer sans combattre. La surprise est venue de Florian Mayer, victorieux d'un pâle Jerzy Janowicz, demi-finaliste à Wimbledon en 2013, en trois petits sets 7-5, 6-2, 6-2.

Berdych vise Ferrer

Tombeur du Kazakh Nedoyyesov au premier tour puis du Français Kenny De Schepper ensuite, Tomas Berdych bénéficie d'un parcours idéal pour une première semaine de Grand Chelem. La surface des courts de Melbourne Park convient à ses frappes sèches et à son service puissant, et le Tchèque reste quand même sur trois quarts de finales en Australie (défaites contre Novak Djokovic en 2011 et 2013, contre Rafael Nadal en 2012). Cette année, le grand escogriffe à la casquette est assuré de ne pas retrouver l'un des deux (Djokovic) avant les demi-finales. Il partira favori de son prochain tour avant de retrouver probablement David Ferrer (N.3) pour un quart qui pourrait durer.

Djokovic poursuit sa promenade

Trois matches et toujours aucun set de concédé. Triple tenant du titre et grand favori à sa succession, Novak Djokovic a appliqué son tarif à Denis Istomin. Le 49e mondial, tout comme Luckas Lacko au premier tour et Leonardo Mayer au suivant, n'a pas pu résister à la puissance et la régularité du Serbe. La seule petite frayeur ? Un break concédé à 5-4 alors que le numéro 2 mondial servait pour le titre. Cet impair a été vite réparé puisqu'il rebreakait dans la foulée avant de conclure. En 8e de finale, Djokovic affrontera l'Italien Fabio Fognini (n°15 mondial) contre lequel il tentera de remporter une 28e victoire d'affilée (il n'a plus perdu depuis sa défaite à l'US Open face à Nadal).

Le tableau Messieurs de l'Open d'Australie