Cornet sort de la brume

Publié le , modifié le

La jeune Caroline Garcia ayant été éliminée, Alizé Cornet est déjà la dernière représentante du tennis français dans le tableau féminin. Après des mois d'errance, la Tricolore a enfin retrouvé la joie de jouer et s'est qualifiée pour le 3e tour en battant l'Espagnole Maria Martinez Sanchez 7-5, 6-1. Prochain obstacle : Kim Clijsters... A noter l'élimination surprise de la Serbe Jelena Jankovic par la Chinoise Shuai Peng (7-6, 6-3).

Le tableau féminin de l'Open d'Australie

Alizé contre vents et marrées. Trois jours à peine que l'Open d'Australie a débuté et il n'y a déjà plus qu'une seule joueuse française dans le tableau féminin. De là à parler de crise... La crise, Alizé Cornet connaît. en manque total de confiance et de repères depuis de long moins, la Niçoise n'en finissait plus de glisser dans les profondeurs du classement WTA (elle occupe actuellement la 83e place) elle qui fut 11e joueuse mondiale il n'y a pas si longtemps. Mais, en ce début de saison, c'est une nouvelle Alizé Cornet qui se présente sur les courts. L'Espagnole Maria Martinez Sanchez, tête de série n°26, peut en témoigner. "J'ai très bien joué, j'ai montré tout ce  que j'ai bossé cet hiver. C'est une énorme satisfaction", déclarait la Française radieuse. Elle qui n'avait plus dépassé le 2e tour d'un Grand Chelem depuis  Roland-Garros 2009, s'est montrée très solide face à l'Espagnole. Menée 5-3 au  1er set, Cornet, 20 ans, a ensuite enchaîné quatre jeux d'affilée pour enlever  la manche. Elle poursuivait sur sa lancée au 2e set, remporté tambour battant grâce  notamment à très peu de déchets dans son jeu.

Au final, le bilan est plus que positif : "J'ai eu  une super attitude tout le match. J'ai réussi à retourner le match, à me battre  et à m'encourager. Et au deuxième, j'ai réussi à l'écraser. C'est le genre de  match comme on en rêve". Reste que la belle aventure pourrait s'arrêter plus tôt que prévu, au prochain tour, quand Cornet devra faire face à l'ogre Kim Clijsters, facile vainqueur d'une autre Espagnole, Carla Suárez (ESP) 6-1, 6-3. "Sur la balle de match  j'étais très émue, j'ai tout de suite pensé au prochain match qui sera très  particulier pour moi: ce sera mon anniversaire et je jouerai contre ma joueuse  préférée", annonçait Cornet. pas sûr pourtant que Clijsters ne lui fasse de cadeau.

Caroline Garcia laissera donc Alizé Cornet défendre seule les chances françaises à Melbourne. La jeune Tricolore (17 ans) a pourtant bien bataillé face à la Japonaise Ayumi Morita mais elle a fini par rendre les armes. "Je n'avais pas autant d'agressivité qu'à mon premier  match. J'ai essayé de trouver mes meilleures sensations mais j'étais moins  précises sur mes appuis et j'ai fait quelques erreurs bêtes. J'ai raté un peu  le début de match puis j'ai été irrégulière durant toute la partie", relatait-elle. "Mais il y a  plein de leçons à tirer. Il faut surtout que j'ai plus de constance, car par  exemple aujourd'hui je n'ai pas réussi à gagner tous mes jeux de service.  Pourtant c'était jouable. Mais ça restera un gros souvenir, d'autant plus que  je sors sur un match correct."

Jelena Jankovic sera certainement moins indulgente que Garcia au moment de commenter sa défaite au 2e tour. La Serbe, tête de série n°7 du tournoi, s'est faite surprendre par la Chinoise Shuai Peng (7-6, 6-3). Vona Zvonareva, elle, a évité le piège mais la numéro 2 mondiale a connu une entame difficile face à la Serbe Bojana Jovanovski avant de faire respecter son rang (2-6, 6-3, 6-1).En toute fin de soirée, Samantha Stosur (N.3) a ravit le public australien en écartant avec autorité la Russe Vera Dushevina 6-3, 6-2 en 1h20.

Julien Lamotte