Novak Djokovic : "Nous avons eu tort et c'était trop tôt" d'organiser l'Adria Tour

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Novak Djokovic avec sa femme Jelena
Novak Djokovic avec sa femme Jelena | AFP - Andrej ISAKOVIC

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Novak Djokovic n'en finit plus de battre sa coulpe suite à l'annonce des différents cas positifs au Covid-19, y compris le sien, issus de sa compétition, l'Adria Tour. Sur son compte Instagram, le N.1 mondial a reconnu avoir "eu tort et c'était trop tôt" d'organiser cette compétition amicale.

Depuis l'annonce de son test positif au Covid-19, qui faisait suite à ceux de Grigor Dimitrov, de Borna Coric et de Viktor Troicki, Novak Djokovic faite acte de contrition.

à voir aussi Tennis: Novak Djokovic annonce être positif au coronavirus Tennis: Novak Djokovic annonce être positif au coronavirus

Après avoir déjà présenté ses excuses, le Serbe, sur son compte Instagram, a cette fois été un peu plus loin en faisant un mea culpa en bonne et due forme : "Nous estimions que le tournoi avait répondu aux protocoles sanitaires et que la région (des Balkans) était en bonne condition pour enfin unir des personnes dans un but philanthropique. Nous avons eu tort et c'était trop tôt."

Djokovic a également appelé toute personne ayant assisté à l'Adria Tour ou ayant fréquenté des participants à "se faire tester" et à "maintenir la distanciation sociale". "Pour ceux qui sont à Belgrade ou à Zadar (où se sont déroulés des matches du tournoi, NDLR), nous allons très prochainement partager des ressources sanitaires", a-t-il ajouté.

France tv sport francetvsport