Nouvelle démonstration de Djokovic face à Berdych au Masters

Nouvelle démonstration de Djokovic face à Berdych au Masters

Publié le , modifié le

Le troisième match de poule de Novak Djokovic (N.1) au Masters de Londres s'est résumé à une nouvelle formalité. Le Serbe, qui avait abandonné cinq jeux lors des deux premiers matches, a humilié Tomas Berdych (N.6) 6-2, 6-2, pour défintivement valider son ticket pour les demi-finales, où il jouera Kei Nishikori. Grâce à cette victoire, il est également certain de rester N.1 mondial à l'issue de la saison. Et il rapproche Stan Wawrinka, opposé ce soir à Marin Cilic, d'une deuxième demi-finale consécutive au Masters, où il affronterait son compatriote Roger Federer.

Une demi-heure exactement pour boucler la première manche (6-2) sur un retour de coup droit trop long de son adversaire. Et après 1h09 de jeu, Novak Djokovic a bouclé son troisième match consécutif, avec rapidité, autorité, et sans frayeur. Comme c'est le cas depuis le début de ce Masters. Comme c'est le cas aussi depuis le tournoi de Bercy, remporté sans céder la moindre manche. Il vient d'ailleurs de boucler un 30e match consécutif sans défaite en indoor. Il assure en même temps sa place de N.1 mondial pour la fin de saison, quelque soit son destin et celui de Roger Federer, son rival.

Après avoir laminé Tomas Berdych 6-0, 6-2 en finale du tournoi de Pékin, Novak Djokovic a répété la leçon. Le Tchèque a dû attendre dix-huit minutes pour inscrire son premier jeu (4-1). La domination du Serbe sur le jeu a été totale. Il faut dire qu'il n'avait perdu que deux fois contre ce joueur lors des 18 matches précédents, une fois sur la terre de Rome (2013) et l'autre sur le gazon de Londres (2010). A Londres, là où "Nole" est double tenant du titre, il n'a fait aucun cadeau. 

Et cette victoire fait les affaires de Stan Wawrinka. Le Suisse, qui va défier Marin Cilic ce soir, a un pied en demi-finale, ce qui serait sa deuxième consécutive pour son deuxième Masters. Une victoire l'enverrait dans le dernier carré, et il faudrait une défaite en deux manches pour que le Croate ait une chance de prendre la place de l'Helvète (cela se jouerait au game-average). A une semaine de la finale de la Coupe Davis, il y a donc de fortes chances pour que Wawrinka et Federer s'affrontent, avant de redevenir coéquipiers face à la France à Lille.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze