Le projet du Nouveau Roland-Garros
Le projet du Nouveau Roland-Garros | .

Nouveau Roland-Garros: une "parodie de consultation" pour les associations

Publié le , modifié le

Après la décision mercredi dernier du commissaire enquêteur qui a émis un avis favorable au projet d'extension de Roland-Garros, les associations mobilisées pour la défense du Jardin des serres d'Auteuil sont montées au créneau, qualifiant lundi l'enquête publique de "parodie de consultation".

"A l'évidence, il s'agit d'une parodie de consultation publique, destinée à faciliter à tout prix la réalisation d'un projet absurde économiquement, néfaste écologiquement et désastreux pour un jardin botanique doublement  protégé", affirment ces associations dans un communiqué commun. "Une fois de plus, l'enquête publique consacre l'utilisation du Bois de Boulogne par la Ville de Paris comme une réserve foncière au service d'intérêts mercantiles et comme une variable d'ajustement de sa politique urbaine",  assurent-elles.

Le rapport, ajoutent les trois associations, "est entièrement favorable au projet de la FFT (Fédération Française de Tennis) soutenu par la Ville de Paris" et "passe ainsi délibérément sous silence les très nombreuses questions soulevées lors de l'enquête"."Le contre-projet présenté par les associations nationales (couverture de  la bretelle de l'autoroute A13) est écarté après une analyse confiée... aux  services de l'Etat et de la Ville, qui n'ont cessé de soutenir le projet de la  FFT", dénoncent-elles. Ce rapport "démontre ainsi, avec une cruelle ironie, combien est grand le retard français en matière de prise en compte des avis des citoyens et des associations dans le processus de décision démocratique, comme l'actualité ne  cesse, hélas, de le démontrer".

Christian Grégoire