Murray Andy grimace visage Melbourne 01 2011
La grimace d'Andy Murray | AFP - William West

Murray ne peut pas continuer

Publié le , modifié le

Le Masters est terminé pour Andy Murray, N.3 mondial qui a déclaré forfait mardi à Londres pour la suite du tournoi, en raison d'une blessure à l'aine. Le Britannique, très diminué, avait perdu son premier match lundi contre l'Espagnol David Ferrer. Pour le 2e tour de ce groupe mercredi, c'est donc le premier remplaçant, le Serbe Janko Tipsarevic, qui sera opposé à Tomas Berdych.

Cet abandon d'Andy Murray n'a pas vraiment surpris, tant le grand Britannique a paru souffrir lors de son match contre Ferrer.  Blessé depuis environ une semaine, on le voyait visiblement gêné dans  ses mouvements, et n'a que rarement pu rivaliser avec le véloce espagnol. Andy Murray le reconnaissait d'ailleurs après ce premier match en laissait planer le doute sur un possible forfait: " "Il faut voir comment ça va évoluer et je déciderai ensuite. Si ça n'avait  pas été le Masters ou un tournoi du Grand Chelem, je n'aurais pas joué", a dit  le N.3 mondial, qui s'était  fait blessé aux adducteurs  à l'entraînement quelques jours après le  tournoi de Paris-Bercy.

Sans doute le N.3 mondial pensait-il encore pouvoir profiter d'une journée de repos avant d'affronter Berdych et de défendre ses chances dans une épreuve qui scelle la fin de saison, et valorise le travail de toute une année. Mais pour lui, malgré sa volonté, ce n'était pas possible. "Quand je me suis réveillé ce matin j'avais mal. J'ai essayé de chercher des raisons de continuer, mais je n'en ai pas trouvé. Hier, j'étais  vraiment mal sur le court. Je risquais d'aggraver le mal en jouant", a expliqué  l’Écossais. Une décision qui désole tout le Royaume-Uni qui attendait une belle performance de son chouchou à Londres.

"Je n'aime pas déclarer forfait quel que soit le tournoi, et  particulièrement pas dans celui-là, mais j'étais obligé de prendre cette  décision car je risquais d'aggraver la blessure", a précisé Murray. "On a l'impression que l'Open d'Australie est encore loin, mais en fait  c'est dans à peine six ou sept semaines et l'intersaison est très importante  pour moi", a-t-il ajouté. Le joueur a affirmé qu'aucune opération n'était nécessaire. "C'est une  contracture. Ce n'est pas quelque chose de grave, mais j'aurais eu besoin de  plus de temps pour récupérer.  Murray a regretté de ne pas avoir pris plus de repos en fin de saison.
 "Roger (Federer) et Novak (Djokovic) ont fait une longue coupure après l'US  Open, Rafa (Nadal) après la tournée asiatique. Il va falloir que j'y  réfléchisse".

Le Britannique n'est pas le seul à être arrivé à Londres avec des problèmes  physiques. Djokovic souffrait de l'épaule depuis deux semaines alors que  l'Américain Mardy Fish restait sur deux abandons dus à une blessure à la  cuisse. Mais ces deux  joueurs ont disputé leurs premiers matches sans problèmes.

Le Masters continue malgré tout dans ce groupe A. Andy Murray sera remplacé par le Serbe Janko Tipsarevic, qui jouera mercredi à sa  place contre Tomas Berdych. Une belle opportunité pour le Tchèque, que l'on a vu tenir tête à Rafael Nadal avant de se saborder à cause d'un excès incroyable de fautes directes, pour se remettre en selle et aller chercher une des deux places qualificatives.

francetv sport @francetvsport