Andy Murray et Alex Bogomolov
Andy Murray vient de battre Alex Bogomolov au 1er tour de l'US Open | AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Murray déroule

Publié le , modifié le

Andy Murray a passé sans encombre l'obstacle Bogomolov lors du 1er tour de l'US Open. Le tout récent champion olympique a disposé du Russe en trois manches (6-2, 6-4, 6-1).

Mise en jambe en douceur pour Andy Murray. Opposé à Alex Bogomolov, un Russe qui dispose également de la nationalité américaine, la tête n°3 n'a pas trainé pour boucler son match et décrocher son billet pour le deuxième tour de l'US Open malgré une légère frayeur en fin de match et une légère douleur à la cuisse.

Retard à l'allumage

"J'ai juste mal servi, a dit le champion olympique en titre. J'ai quand  même gagné en trois sets, c'est que j'ai dû faire quelque chose de bien" a dit Murray pour expliquer son début de match poussif. Breaké en début de première et deuxième manche, Andy Murray a fait parler sa puissance pour revenir dans le match sans jamais paniquer. Largement supérieur à son adversaire, l'Ecossais a néanmoins peiné pour s'adjuger le deuxième set. Toujours en rodage, Murray n'a pas toujours su imposer son style, tandis que Bogomolov mettait toutes ses forces dans la bataille pour mener 4-2. Il n'en fallait pas plus pour réveiller Murray, qui enchainait alors quatre jeux et mener deux manches à rien.

Bogomolov, lui, a totalement lâché prise dans le troisième set, remporte 6 jeux à 1 par l'Ecossais. A 4-1, on a pensé Murray touché à l'arrière de la cuisse suite à une course au filet. Une frayeur vite éclipsée par un sublime coup droit croisé sur le point suivant. L'Ecossais ne s'est ensuite pas fait prier pour conclure son match en 2h15 et filer vers le deuxième tour. "Sur une échelle de 10, je me donne une note de 6 ou 7, a estimé Murray, qui a souvent montré sur le court un langage corporel négatif. Je n'ai pas bien servi mais j'ai quand même gagné en trois sets contre un joueur difficile, donc ça va."

Au prochain tour, Andy Murray affrontera le vainqueur du match entre le Japonais Horiki Moriya et le Croate Ivan Dodig.

Simple messieurs (1er tour):
Jack Sock (USA) bat Florian Mayer (GER/N.22) 6-3, 6-2, 3-2 (abandon)
Andy Murray (GBR/N.3) bat Alex Bogomolov Jr. (RUS) 6-2, 6-4, 6-1
James Blake (USA) bat Lukas Lacko (SVK) 7-5, 6-2, 3-6, 6-3
Kei Nishikori (JPN/N.17) bat Guido Andreozzi (ARG) 6-1, 6-2, 6-4 

Victor Patenôtre