Gaël Monfils gros plan Masters 1000 Rome 2016
Gaël Monfils | TIZIANA FABI / AFP

Monfils en demi-finales à Washington

Publié le , modifié le

Pour son véritable retour sur le circuit après deux mois d'absence, Gaël Monfils a atteint le dernier carré du tournoi de Washington, après sa victoire sur Sam Querrey 6-4, 3-6, 6-1. En demi-finale, il affrontera l'Allemand Alexander Zverev, facile vainqueur (6-1, 6-3) de Benoît Paire, qui est passé complètement à côté de son match.

Monfils disputera samedi sa troisième demi-finale de l'année, après Rotterdam et Monte-Carlo: si Washington n'a pas le prestige des deux précédents tournois, cette demi-finale a une saveur particulière pour lui, dont la saison prometteuse jusque là a déraillé en mai dernier à cause de problèmes d'adducteurs douloureux et d'une infection virale.

Dans la capitale américaine, le Français s'est montré plutôt convaincant pour stopper Sam Querrey, qui avait tout de même éliminé à Wimbledon le N.1 mondial Novak Djokovic. S'il n'a pas dominé son sujet comme contre le Croate Borna Coric, la veille, Monfils qui, encore à court de forme, avait été éliminé dès son entrée en lice à Wimbledon, a cette fois trouvé les réponses pour écoeurer Querrey dans le 3e set. Il l'a notamment laissé dicter le rythme de la partie en profitant de ses erreurs de précipitation pour breaker et lui mettre une pression dont l'Américain ne s'est pas remis. "Je n'ai pas joué depuis longtemps, il me faut encore du temps pour ajuster ma stratégie en cours de match, mais il faudra être plus agressif au prochain tour", a toutefois reconnu Monfils.

Paire passe à côté de son match

Difficile de juger du niveau de son prochain adversaire, Alexander Zverev qui a dominé Benoît Paire, 24e mondial,  en moins d'une heure (6-1, 6-3). Le grand espoir du tennis allemand (N.27) n'a pas eu à forcer son talent pour battre le Français qui, une fois de plus, a complètement perdu pied. En panne de premières balles (37%, 9 double fautes)) sur son service et rapidement déconcentré, il a concédé la première manche en 18 minutes. Paire a redressé la tête dans la seconde manche, mais il n'avait pas les armes, physiques et mentales, pour inquiéter Zverev, qui retrouvera donc Monfils pour la troisième fois. Le Français s'est imposé lors de leurs deux premières confrontations. C'est peut-être un bon signe pour lui., 

Christian Grégoire