Gaël Monfils
Gaël Monfils | MIGUEL MEDINA / AFP

Monfils domine Zverev et se qualifie pour la finale à Washington

Publié le , modifié le

Gaël Monfils s'est qualifié pour la finale du tournoi de Washington, en s'imposant aisément face à l'Allemand Alexander Zverev 6-4, 6-0. Le Français affrontera dimanche le vétéran croate Croate Ivo Karlovc. C'est la troisième finale de l'année que disputera Gaël Monfils après celles de Rotterdam et Monte-Carlo.

On ne savait pas dans quel degré de forme serait Gaël Monfils après plus de deux mois d'absence. Le Français a démontré lors de son parcours à Washington qu'il avait bien récupéré de ses pépins physiques; il a même frappé fort en demi-finale, où il s'est montré expéditif et autoritaire contre le grand espoir allemand Alexander Zverev (tombeur de Benoît Paire en quarts de finale) qu'il a dominé en tout juste une heure de jeu. 

Malade et mal à l'aise dans la chaleur accablante de Washington, Zverev n'a jamais réussi à inquiéter le 17e joueur mondial qui a réussi un match quasiment parfait, avec un service à nouveau très efficace. "Les conditions convenaient mieux à mon jeu, j'ai aussi beaucoup varié le rythme des échanges, j'ai essayé de le déstabiliser", a résumé Monfils qui n'a perdu qu'un set depuis son arrivée dans la capitale fédérale américaine.

Karlovic en pleine confiance

Pour décrocher le sixième titre de sa carrière, le premier depuis 2014 (à Montpellier), Monfils,  29 ans, va devoir trouver la faille dans la redoutable machine à servir qu'est Karlovic. Le géant croate est en grande forme: il a remporté dimanche dernier le tournoi de Newport sur gazon et a écoeuré en demi-finale à Washington l'Américain Steve Johnson (N.25) 6-4, 6-4 grâce à ses 14 aces. En quatre matches dans la capitale américaine, Karlovic, l'un des serveurs les plus redoutables du circuit du haut de ses 2,11 m, n'a toujours pas perdu le moindre jeu sur son service. A 37 ans, il n'a plus grand chose à perdre et joue tous les coups à fond.

Monfils le connaît et ne sera pas surpris. "Il n'y a qu'un Ivo sur le circuit, il est unique, il n'y aura peut-être qu'une occasion de prendre son service, il ne faut pas la louper", a prévenu le Français. Ce duel s'annonce en tout cas indécis, puisque les deux joueurs sont dos à dos deux victoires partout au bilan de leurs oppositions; mais il est vrai que leur dernière confrontation remonte à 2011. Depuis, les deux hommes ont traversé des moments compliqués et d'autres plus favorables. Monfils semble pour sa part avoir retrouvé de vraies sensations et oublié son printemps raté pour cause de maladie; il espère pouvoir profiter des belles perspectives estivales qui se présentent à lui.  

Christian Grégoire