Anderson
Kevin Anderson | AFP

Masters Londres : Kevin Anderson humilie Kei Nishikori (6-0, 6-1)

Publié le , modifié le

Alors qu’il avait dominé Roger Federer pour son entrée en lice au Masters de Londres, Kei Nishikori a été balayé par Kevin Anderson, mardi, dans le groupe Hewitt (6-0, 6-1). Le Japonais n’a inscrit qu’un seul jeu dans un match dominé de bout en bout par le numéro 6 mondial. Avec deux victoires en deux matches, Anderson est tout proche d’une qualification pour les demi-finales, en attendant la rencontre de ce soir entre Dominic Thiem et Roger Federer.

Quelle désillusion pour Kei Nishikori ! Deux jours après avoir remporté un succès étincelant face à Roger Federer au Masters de Londres, le Japonais s’est lourdement incliné face à Kevin Anderson (6-0, 6-1). C’est la seconde défaite la plus sévère de sa carrière après un (6-1, 6-0) infligé par Robin Soderling en 2008. Il restera au Nippon un match crucial à disputer face à Dominic Thiem jeudi, pour tenter de se qualifier en demi-finales, qu’il n’a plus disputées au Masters depuis 2016 et une autre défaite cinglante face à Novak Djokovic (1-6, 1-6).

Anderson surpuissant sur sa première balle

Il y avait de la revanche dans l’air ce mardi à Londres, pour le deuxième match de Kevin Anderson et Kei Nishikori dans le groupe Hewitt. Battu en finale du tournoi ATP de Vienne le 28 octobre dernier par le Sud-Africain (6-3, 7-6), le Japonais avait à cœur de confirmer sa victoire de prestige face à Roger Federer dimanche et se rapprocher ainsi des demi-finales. Mais il n’y a pas eu de match entre les deux joueurs, tant la supériorité d’Anderson aura été criante durant deux sets. Tombeur de Dominic Thiem pour son entrée en lice, le numéro 6 mondial a appliqué sa recette habituelle pour infliger une bulle au Japonais dans le premier set (6-0).

Intenable sur son service, avec 78% de première balle sur l’ensemble de la rencontre, Kevin Anderson a agressé son adversaire en retour, le poussant régulièrement à la faute. Le Sud-Africain a multiplié les jeux blancs dans la seconde manche et enchaîné les breaks, sans une once de rébellion de la part de Nishikori. Impuissant, le Nippon a redressé la tête en fin de match, parvenant tout de même à sauver l’honneur en remportant son dernier jeu de service. Il s’est finalement incliné (6-0, 6-1) et devra impérativement battre Dominic Thiem en deux manches jeudi pour espérer retrouver les demi-finales du Masters pour la troisième fois de sa carrière, après 2014 et 2016.