Juan Martin Del Potro
Juan Martin Del Potro peut y croire. | AFP

Masters de Londres : Plus qu'une place à prendre

Publié le , modifié le

Malgré son élimination face à Julien Benneteau en huitièmes, David Goffin est assuré d'être qualifié pour le Masters de Londres. Mais l'élimination précoce de Carreño Busta, actuel huitième à la Race, et donc dernier qualifié, a eu pour conséquence de figer son total Race à 2615 points. Un total qui peut être atteint par quatre tennismen encore en lice : Juan Martin Del Potro, Roberto Bautista Agut, John Isner et Jack Sock. Ce dernier a d'ailleurs mis fin aux espoirs de Lucas Pouille en lui barrant la route en huitièmes.

Pour se qualifier pour le dernier tournoi de l'année, les participants au Masters 1000 de Paris doivent s'immiscer parmi les 8 joueurs ayant totalisé le plus de points ATP depuis le début de la saison en janvier. Pour l'heure, 7 des 8 places sont déjà prises. Dans l'ordre, Rafael Nadal, Roger Federer, Alexander Zverev, Dominic Thiem, Marin Cilic, Grigor Dimitrov et David Goffin ont validé leur ticket.

A l'heure actuelle (ce jeudi soir), c'est Pablo Carreño Busta qui est virtuellement qualifié. L'Espagnol totalise 2615 points mais ne pourra pas faire mieux, étant donnée son élimination précoce face à Nicolas Mahut. Il espère pour l'instant que les quatre joueurs encore en lice à Bercy n'aillent pas trop loin. 

Son concurrent le plus dangereux, c'est bien évidemment Juan Martin Del Potro. L'Argentin a rejoint les quarts de finale et totalise 2595 points. Il n'a donc que 20 points de retard sur Busta. Il lui suffit donc de passer le prochain tour pour le dépasser. Il condamnerait alors Jack Sock et John Isner. Il faudrait alors que Bautista Agut gagne le tournoi et que Del Potro ne dépasse pas le stade des demi-finales.

L'Argentin est donc en très bonne position et a son destin entre ses mains, tout comme John Isner, malgré son retard. L'Américain affronte Del Potro en quart et pourrait donc faire d'une pierre deux coups en éliminant un concurrent direct tout en continuant sa course vers la finale, qu'il doit remporter pour éviter de se faire chiper la place par l'Argentin.

Roberto Bautista Agut n'est pas encore mort. L'Espagnol doit gagner le tournoi et attendre le faux pas avant les demies. Pour Jack Sock c'est encore plus compliqué. Même configuration, mais il faut obligatoirement qu'Isner sorte Del Potro en quarts, en pariant sur le patriotisme américain.