Jo-Wilfried Tsonga
Le Manceau Jo-Wilfried Tsonga | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Tsonga sans filet à Bercy

Publié le , modifié le

Au lendemain de l'annonce officielle de ses deux nouveaux entraîneurs (Thierry Ascione et Nicolas Escudé), Jo-Wilfried Tsonga (N.8) entre en jeu au BNP Paribas Masters de Bercy, lors du 2e tour (pas avant 19h30). Souffrant du genou depuis plusieurs semaines, il doit passer outre pour jouer la carte d'une qualifiation pour le Masters de Londres jusqu'au bout.

- Dans quel état d'esprit abordez-vous ce tournoi, vous qui souffrez du genou depuis un certain temps ?
Jo-Wilfried Tsonga:
"Je vais donner le maximum. Je n'ai pas beaucoup de certitudes. Je dirai même que je n'en ai aucune pour le moment. Je suis à Bercy. Je peux jouer. Pour moi, c'est le principal. Après, je verrai comment cela va se passer."

- Vous êtes en course pour une qualification au Masters...
J.W.T.:
"Aujourd'hui, j'ai envie de me qualifier. Je vais aller sur le terrain. Je vais faire ce que je peux. Et on verra bien à la fin ce qu'il en est."

- En huitièmes de finale, il y a un hypothétique affrontement avec Richard Gasquet, qui vise aussi une place au Masters de Londres. En avez-vous parlé ensemble ?
J.W.T.:
"On s'est parlé mais on n'a pas discuté particulièrement de ça. Entre nous, ce n'est pas non plus la guerre. Cela reste du sport. On est évidemment concurrent sur le terrain, mais après, il n'y a pas de souci. Pour nous, j'ai envie de dire que c'est la continuité de ce que l'on fait au jour le jour. Ce n'est pas la première fois qu'on va s'affronter avec Richard. Ce n'est pas quelque chose de grandiose."