Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga et sa danse des pouces | AFP - PETER PARKS

Tsonga balaye Mayer à Shanghaï

Publié le , modifié le

Pour la sixième fois de sa carrière, et la deuxième cette saison après Monte-Carlo, Jo-Wilfried tsonga s'est qualifié pour les demi-finales d'un Masters 1000. A Shanghaï, il n'a fait qu'une bouchée de l'Allemand Florian Mayer 6-2, 6-3 en à peine plus d'une heure. La tête de série N.7 attend désormais Novak Djokovic (N.1) ou Gaël Monfils, qui s'affrontent dans l'autre quart de finale dans cette partie de tableau.

Jo-Wilfried Tsonga a le don de marquer des gros points au bon moment. Dans l'optique du Masters de Londres, c'est une énorme qualité. Eliminé au 2e tour du tournoi de Tokyo la semaine dernière, il a largement redressé la barre à Shanghaï. Pour la première fois, il s'est qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 de Shanghaï. Ce sera sa 6e demi-finale de la saison, lui qui court après un deuxième sacre en plus du tournoi de Marseille en 2013. 

Après avoir fait tomber Benoît Paire puis David Ferrer (N.3), Florian Mayer n'a pas poursuivi sur sa lancée contre le Manceau. Voici trois semaines, il avait déjà subi la loi du 9e mondial, au tournoi de Metz, en trois sets. Cette fois, Tsonga a été encore plus expéditif. Il est vrai qu'en Lorraine, il s'agissait de son tournoi de retour depuis sa défaite à Wimbledon et les soins prodigués à son genou. Sur la surface très rapide de Shanghaï, il a mis à peine plus d'une heure pour se défaire du 50e mondial, 6-2, 6-3. Avec 54% de premières balles, il n'a pas été extraordinaire au service, mais il a su sortir les bons coups au bon moment, effaçant les quatre balles de break obtenues par Mayer dans ce match.

Virtuellement 9e à la Race

Pour la sixième fois de sa carrière, il se trouve ainsi dans le dernier carré d'un Masters 1000. Des points très précieux dans l'optique de la qualification au Masters, pour laquelle Jo-Wilfried Tsonga n'occupe que le 11e rang actuellement. Devant lui à la Race et présents à Shanghaï cette semaine, il y a, dans l'ordre, Raonic (éliminé en 8e), Gasquet (battu au 1er tour), Wawrinka (qui va jouer Nadal en quarts), et Federer (battu en 8e). Cette victoire le projette virtuellement en 9e position de la Race, soit la dernière qualificative après le forfait de Murray pour cette fin de saison.

Pour atteindre pour la troisième fois de sa carrière une finale d'un tel tournoi (après Bercy 2008 et 2011), il devra franchir un obstacle de taille. Ce sera soit Novak Djokovic (N.1), qu'il n'a plus battu depuis 8 matches, soit Gaël Monfils, qu'il a dominé la semaine dernière à Tokyo et contre qui il n'a perdu qu'une fois en cinq matches.