Jo-Wilfried Tsonga
Le N.1 français, Jo-Wilfried Tsonga à Bercy | AFP - MIGUEL MEDINA

Tsonga avec Ascione et Escudé

Publié le , modifié le

Depuis qu'il s'est séparé de Roger Rasheed, à la fin du mois d'août, Jo-Wilfried Tsonga n'a jamais caché qu'il était en recherche d'un nouvel entraîneur. Il l'a trouvé, ou plutôt il les a trouvés, puisqu'il s'agit d'un duo: Thierry Ascione et Nicolas Escudé. Ancien capitaine de l'équipe de Fed Cup, ce dernier, associé à Ascione, a remis Nicolas Mahut sur de bons rails, alors que le premier a été l'un de ses premiers adversaires sur le circuit. Ca fait un petit moment qu'on est en contacts", a déclaré le N.1 français lors d'une conférence de presse à Bercy.

"Je ne sais pas comment elle a couru, mais la rumeur est bonne." C'est par ces mots, en conférence de presse, que Jo-Wilfried Tsonga a officialisé ses nouveaux entraîneurs. Après Eric Winogradsky, l'intermède en solitaire, puis l'année avec Roger Rasheed, le N.1 français a décidé de prendre un duo pour le conduire dans le Top 5 mondial, et vers un sacre en Grand Chelem. Thierry Ascione et Nicolas Escudé, déjà associés autour de Nicolas Mahut, sont donc les deux personnes choisies pour cette mission. "C'est toujours un pari", concède le joueur au sujet de cette nouvelle association. "Ca fait un petit moment qu'on est en contacts".

Thierry Ascione, au mieux 84e mondial en 2004, et Nicolas Escudé, ancien 17e mondial et vainqueur de la Coupe Davis en 2001, sont tous deux d'anciens joueurs de Coupe Davis. Le premier est réputé pour son très fort caractère, et il a connu de bons résultats en dirigeant Kristina Mladenovic et Nicolas Mahut. Le deuxième, dont le jeu très offensif lui a valu le surnom de "Scud" lors de sa carrière, a été capitaine de Fed Cup durant quatre années. Les deux hommes ont connu de sérieuses blessures dans leur carrière.

Tsonga: "Je cherchais le fonctionnement idéal"

"Ca faisait un moment qu'on était en contact et on a décidé de monter quelque chose ensemble", a confié l'ancien finaliste de l'Open d'Australie qui a tenu à définir les termes de ce ménage à trois style Richard Gasquet (avec Piatti et Grosjean). "Je voulais avoir des yeux différents sur ce que je fais. Ils seront présents assez souvent, à deux ou chacun leur tour. Je cherchais le fonctionnement idéal pour moi et je m'entends bien avec eux. Ils sont de grosses qualités. Je connais davantage Thierry parce que j'ai joué des matches contre lui dans les tournois Futures du début de ma carrière", a poursuivi Tsonga.

"C'est toujours un pari de partir avec un coach. Mais Nicolas et Thierry ont déjà fait des choses. Thierry a fait progresser Nicolas Mahut et Kristina Mladenovic, et même d'autres joueurs moins connus. Nico a un peu moins d'expérience mais il a dirigé les filles en Fed Cup. Il a fait une très belle carrière en simple en développant un jeu offensif ce qui peut m'aider".