Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | AFP PHOTO / ANDREW COWIE

Toronto: Tsonga revient bien

Publié le , modifié le

En marge du circuit depuis sa défaite en 8e de finale face à Djokovic à Wimbledon, Jo-Wilfried Tsonga a retrouvé les courts et le succès face à son compatriote Edouard Roger-Vasselin au 1er tour du Masters 1000 de Toronto (7-6 (7/3), 6-1). Julien Benneteau a suivi la même voie en étrillant Lleyton Hewitt (6-1, 6-2). En revanche, Nicolas Mahut poursuit sa saison noire en tombant devant Michael Russell (6-3, 6-3).

Depuis le passage du Masters 1000 du Canada de Montréal à Toronto en 2012, Jo-Wilfried Tsonga n'avait jamais gagné un match. Idem depuis son élimination à Wimbledon il y a un peu plus d'un mois. En battant son compatriote Edouard Roger-Vasselin, le Manceau a donc fait coup double. Il vaincu le signe indien dans la ville canadienne et renoué avec la victoire sur le circuit. Si ERV l'a accroché dans la première manche, durant laquelle il a dû serrer le jeu pour conserver son service, le N. 15 mondial a déroulé dans le second set. En sept confrontations, Roger-Vasselin ne l'a jamais fait tomber.

Ce n'est pas le cas de Jérémy Chardy. Sorti vainqueur de son duel avec l'Argentin Del Bonis, le Palois se dressera sur la route de JWT au 2e tour. Il y a deux ans, le Sarthois n'avait pu l'en écarter sur le bitume de Toronto et s'était incliné en deux sets dès son entrée en lice. Autre français à la fête, Julien Benneteau. Le Bressan a donné la leçon à l'Australien Lleyton Hewitt. Sorti dès le 1er tour à Wimbeldon et Washington par les faibles Gilles Muller (103e mondial) et Donald Young (73e mondial), l'élève de Loïc Courteau retrouve des couleurs. Il se frottera à Gulbis ou Sousa au tour suivant. 

Un privilège que n'aura pas Nicolas Mahut. Depuis deux mois, l'Angevin n'avance plus et a perdu de nombreux points glanés sur herbe la saison passée (Vainqueur à S'Hertogenbosch et Newport). Résultat, il est passé du 54e au 91e rang mondial. Battu par le qualifié Michael Russel au Canada, le Français de 32 ans n'a pas arrangé sa situation et confirme ses difficultés à briller dans les grands rendez-vous cette année. Il n’a gagné qu’une seule rencontre (à Monte-Carlo contre Thiem) en Masters 1000 ou en Grand Chelem.

Simple messieurs (1er tour):
    Jérémy Chardy (FRA) bat Federico Del Bonis (ARG) 6-3, 5-7, 6-4
    Benoît Paire (FRA) bat Alejandro Falla (COL) 6-7 (3/7), 6-4, 6-2
    Marin Cilic (CRO) bat Denis Istomin (UZB) 6-2, 4-6, 7-5
    Kevin Anderson (RSA) bat Thanasi Kokkinakis (AUS) 4-6, 6-2, 6-3
    Julien Benneteau (FRA) bat Lleyton Hewitt (AUS) 6-1, 6-2
    Tim Smyczek (USA) bat Tobias Kamke (GER) 6-3, 6-2
    Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.13) bat Edouard Roger-Vasselin (FRA) 7-6 (7/3),  6-1
    Feliciano Lopez (ESP) bat Roberto Bautista (ESP/N.14) 7-6 (9/7), 6-3
    Michael Russell (USA) bat Nicolas Mahut (FRA) 6-3, 6-3
    Ivan Dodig (CRO) bat John Isner (USA/N.10) 6-4, 6-7 (4/7), 6-3
    Peter Polansky (CAN) bat Jerzy Janowicz (POL) 7-6 (7/5), 6-4

Jerome Carrere