Stan Wawrinka
Le Suisse Stan Wawrinka | AFP - FABRICE COFFRINI

Stan Wawrinka: "La crise de Djokovic ? Elle est gentille"

Publié le , modifié le

Demi-finaliste à Bercy en 2015 lors de son meilleur parcours ici, Stan Wawrinka se trouve encore dans la moitié de tableau de Novak Djokovic, son tombeur la saison passée. Vainqueur de l'US Open aux dépens du Serbe et N.3 mondial, il est bien placé pour évoquer la lutte pour la place de N.1 mondial, qui oppose "Nole" à Andy Murray en cette fin de saison.

Que pensez-vous de cette bagarre pour la place de N.1 mondial entre Novak Djokovic et Andy Murray ? Vu l'écart qui les séparait après la victoire du Serbe sur l'Ecossais à Roland-Garros, cela semble incroyable...
Stan Wawrinka:
"C'est vachement intéressant pour nous aussi. Moi cela fait un petit peu plus d'un an qu'Andy resserre un peu le niveau avec Novak. C'est clair qu'après Roland-Garros, il y a encore beaucoup d'écart mais Andy joue pratiquement à chaque tournoi la finale, il a beaucoup moins de trous comme il a eu dans le passé. Il est clair que c'est encore plus impressionnant ce qu'il fait là en fin de saison mais cela va être intéressant de voir les deux tournois. Moi, en tant que joueur, en tant que fan, cela va être sympa de regarder, de voir s'il va s'en rapprocher ou pas. On dit que Novak a un gros trou mais concrètement il a perdu trois matchs en trois tournois. Le reste, pendant six mois, il a tout gagné. Je pense qu'il va être plutôt dur à battre ici et à Londres aussi."

Vous avez battu Novak Djokovic en finale à l'US Open. Avez-vous constaté sur le terrain une baisse de performance de sa part ?
S.W.:
"Il revenait de blessures. Il a eu un tournoi en arrivant un peu sans vraiment jouer. A partir du moment où il a de nouveau envie, il va être très difficile. Son niveau de jeu est là, physiquement il va être prêt. Si on regarde depuis Roland, il a perdu un match à Wimbledon, il a gagné Toronto, il a perdu un match aux Jeux Olympiques, il fait une finale en Grand Chelem à l'US et il perd un match à Shanghai. Cela ne fait pas beaucoup de défaites. Je ne pense pas qu'il va tout d'un coup lâcher complètement la fin de saison, l'année prochaine."

Le Serbe a évoqué une baisse d'envie, de plaisir. Est-ce que vous comprenez ce sentiment ? 
S.W.:
"C'est normal qu'il y ait une petite période de quelques mois où tu as un peu moins envie. Et puis, à ce niveau-là, tu perds des matchs que tu ne perdais pas avant et cela change tout. Surtout quand il y a Andy qui, au contraire, ne perd aucun match et gagne tous les tournois qu'il joue. Tout de suite, la différence est toute petite. On dit que Novak est en pleine crise mais il est toujours N.1 mondial, au pire, il finit N.2 avec le double de points de moi qui suis troisième. La crise elle est gentille (rires)."

francetv sport @francetvsport

Masters 1000