Djokovic Shanghai
Novak Djokovic | PETER PARKS / AFP

Shanghai : Djokovic frustre Del Potro

Publié le , modifié le

Au terme d'une partie jouée sans retenue, Novak Djokovic a forcé les choses pour venir à bout de Juan Martin Del Potro (6-1, 3-6, 7-6) en finale du Masters 1000 de Shanghai. Le Serbe, malgré une baisse de régime dans le deuxième set, s'adjuge son 39e titre sur le circuit ATP.

Novak Djokovic est en Chine comme chez lui. Au terme d'un splendide bras de fer avec Juan Martin Del Potro (6-1, 3-6, 7-6 [7/3]) , qui a duré plus de 2h30 sur le court central de Shanghai, le Serbe a conservé sa couronne lors de ce Masters 1000, portant à deux saisons son invincibilité dans l'Empire du Milieu après son énième titre à Pékin le week-end dernier. Del Potro, très abattu de son côté, a raté une nouvelle occasion de remporter son premier tournoi dans la catégorie venant après ceux du Grand Chelem. L'Argentin a finalement craqué sur des détails...

Bousculé par les échanges en fond de court en tout début de partie, Juan Martin Del Potro a galopé sur toute la largeur du terrain, ne parvenant pas à imposer le rythme qui lui avait permis la veille de prendre la mesure de Rafael Nadal en demi-finales. Le N.5 mondial, avec une persévérance qui est sienne, a par la suite réajusté sa mise en jeu et a commencé à retrouver sa précision destructrice en coup droit. Sous la pluie de parpaings distribués par l'Argentin, Djokovic a alors concédé sa mise en jeu. 

Djoko plus malin au service

Agacé par ses fautes directes, le N.2 mondial a totalement lâché, permettant au passage à Del Potro de sauver trois balles de break pour égaliser à une manche partout. Tout finalement s'est joué sur des détails. Plus malin au service (8 aces à 2), le Serbe a surtout très bien défendu pour pousser son adversaire à la faute, terminant sur un coup droit gagnant.

Vidéo: Djokovic était le plus fort

Voir la video

En conservant son trophée à Shanghai, Djokovic continue de mettre la pression sur Rafael Nadal, même si le Marjorquin -battu en demies- va prendre encore de l'avance. Pourtant, mathématiquement, Nole garde une chance de finir la saison sur le trône mondial. Et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle.