Serena Williams Rome
Serena Williams n'avait pas remporté de tournoi depuis neuf mois | FILIPPO MONTEFORTE / AFP

Serena Williams sacrée à Rome

Publié le , modifié le

Serena Williams a remporté cet après-midi le 70e titre de sa carrière et le 4e à Rome. En moins d'une heure et demie, l'Américaine s'est défaite de sa compatriote Madison Keys en deux sets 7-6, 6-3. Un peu à la peine en début de match, Serena Williams a finalement retrouvé son jeu et su profiter des erreurs de son adversaire du jour. Une victoire de bon augure avant Roland-Garros qui débute dimanche prochain.

Serena Williams retrouve enfin le chemin de la victoire sur la terre battue romaine. Celle qui a du déclarer forfait en cours de tournoi l'année dernière pour une blessure au coude, s'était déjà imposée sur les courts du Foro Italico en 2002, 2013 et 2014. Elle renoue donc avec le succès à Rome pour la première fois depuis sa victoire à Cincinnati, en août 2015, après deux défaites en finale à l'Open d'Australie et à Indian Wells.

La numéro 1 mondiale n'a pas beaucoup tremblé lors de sa semaine romaine, conclue sans perdre un set, et la principale péripétie aura eu lieu mercredi, quand elle a dû appeler un médecin après avoir... mangé de la nourriture pour chien. Dimanche, la finale a été très décousue avec 56 fautes directes au total, 32 pour Keys et 24 pour Williams. Mais la N.1 mondiale a logiquement fait valoir sa plus grande expérience, gérant mieux les moments clés alors que la jeune Keys (21 ans), qui a tout de même battu Petra Kvitova (tête de série N.5) et Garbine Muguruza (N.3) cette semaine, s'est parfois précipitée.

A quelques jours du début de Roland-Garros, Madison Keys a montré qu'elle pouvait incarner la relève d'un tennis féminin américain pas très riche derrière les soeurs Williams. C'est d'ailleurs elle qui a le mieux démarré cette finale, profitant des hésitations de Williams au service, peut-être gênée par le vent. Menée 3-1, la numéro 1 mondiale est bien revenue mais n'a pas réussi à se détacher avant le tie-break, conclu 7-5 avec un énorme coup droit et un service gagnant de patronne.

Avec deux breaks d'entrée dans le deuxième set, Williams semblait dérouler. Keys en a repris un mais pas deux et Williams a bouclé l'affaire 7-6, 6-3 en un peu moins d'une heure et demi. Victorieuse en 2015 à Roland-Garros, elle sera à nouveau favorite cette année. Pour une nouvelle passe de quatre.

AFP

Masters 1000