Rome : Lucas Pouille domine Ernsts Gulbis et file en 8e de finale

Rome : Lucas Pouille domine Ernsts Gulbis et file en 8e de finale

Publié le , modifié le

Lucas Pouille a réussi un beau come-back lors du deuxième tour du Masters 1000 de Rome contre le Letton Ernests Gulbis. Le Français, mené 6-3, 4-2, a finalement renversé l'ancien demi-finaliste de Roland-Garros (2014) en trois sets en s'imposant finalement 3-6, 6-4, 7-5. Le 52e joueur mondial, lucky loser repêché après le forfait de Jo-Wilfried Tsonga, pourrait affronter l'Espagnol David Ferrer ou son compatriote Guillermo Garcia-Lopez.

Lucas Pouille ne devait pas être à Rome. Il aurait dû préparer Roland-Garros loin de l'Italie, mais le forfait de Jo-Wilfried Tsonga lui a offert une place en dernière minute. Il rentabilise ce coup du destin même s'il n'est pas passé loin de l'élimination ce mardi soir. Face à Ernests Gulbis, le fantasque Letton capable du meilleur comme du pire, le Français était mené une manche à zéro (3-6) avec un break de retard (2-4) dans la deuxième manche. C'est ce moment qu'à choisi (ou pas) Gulbis pour "disjoncter". L'ancien demi-finaliste de Roland-Garros (2014) a laissé filé ce set en perdant les quatre jeux suivants. 

Il a rapidement été breaké dès l'entame du troisième set (3-1) avant de revenir à 5 partout. Puis sur son service, il a à nouveau craqué en réalisant deux doubles-fautes et offrir une occasion au Français de conclure sur son service. Pouille s'est finalement imposé 7-5 en 2h16 de jeu. En huitième de finale, il pourrait croiser la route de Guillermo Garcia-Lopez ou de David Ferrer, qu'il a déjà battu plus tôt cette année à Miami.

Robert et Chardy passent aussi

Deux autres Français se sont imposés ce mardi à Rome. Le premier, Jérémy Chardy s'est également relevé d'un départ manqué. En difficulté ces dernières semaines (deux matches gagnés seulement lors des six derniers tournois disputés), il s'est remonté le moral en retournant la situation contre le Bosniaque Damir Dzumhur 2-6, 6-4, 6-2. Le second, Stéphane Robert, après être sorti des qualifications, s'est donné la chance de défier pour la première de sa carrière, à 35 ans, le N.1 mondial Novak Djokovic grâce à sa victoire sur le Britannique Aljaz Bedene 7-6 (7/3), 7-6 (10/8).

Les résultats du jour

Simple messieurs (2e tour):

Kei Nishikori (JPN) bat Viktor Troicki (SRB) 5-7, 6-2, 6-3
Lucas Pouille (FRA) bat Ernests Gulbis (LAT) 3-6, 6-4, 7-5
Juan Monaco (ARG) bat Kevin Anderson (RSA/N.16) 3-6, 6-3, 6-2
Tomas Berdych (CZE/N.8) bat Albert Ramos (ESP) 6-3, 6-4
David Goffin (BEL/N.12) bat Jack Sock (USA) 6-4, 6-4

Simple messieurs (1er tour):

Stéphane Robert (FRA) bat Aljaz Bedene (GBR) 7-6 (7/3), 7-6 (10/8)
Nicolas Mahut (FRA) bat Pablo Cuevas (URU) 7-6 (8/6), 2-6, 7-5
Philipp Kohlschreiber (GER) bat Iñigo Cervantes (ESP) 6-4, 6-2
David Ferrer (ESP/N.9) bat Filippo Volandri (ITA) 4-6, 7-5, 6-1
Roberto Bautista (ESP/N.15) bat Paolo Lorenzi (ITA) 6-3, 6-1
Jérémy Chardy (FRA) bat Damir Dzumhur (BIH) 2-6, 6-4, 6-2

Benoit Jourdain @BenJourd1

Masters 1000