Roger Federer
Le joueur suisse Roger Federer | AFP - VALERY HACHE

Roger Federer forfait pour le tournoi de Madrid

Publié le , modifié le

Roger Federer avait prévu de faire son retour à Madrid, mais une blessure au dos l'a contraint à différer sa rentrée. Le rendez-vous est pris pour le prochain Masters 1000 sur terre battue à Rome (9 au 15 mai).

Le suspense autour de la participation de Roger Federer au Masters 1000 de Madrid qui a débuté ce lundi a pris fin. Un temps incertain en raison d'une douleur à un genou, le Suisse a annoncé son forfait après s'être blessé au dos à l'entraînement. "Samedi, je me suis fait mal au dos à l'entraînement et j'ai dû l'écourter", a dit le joueur aux 17 titres en Grand Chelem lors d'une conférence de presse.

Battu en quarts de finale à Monte-Carlo par Jo-Wilfried Tsonga, lors d'un tournoi qui faisait office de retour à la compétition après de longues semaines d'absence en raison d'une opération à un genou après l'Open d'Australie, le Suisse voit sa préparation à Roland-Garros compliquée. Federer a toutefois prévu de revenir pour le dernier Masters 1000 sur terre battue avant Roland-Garros, celui de Rome. "Je ne veux pas prendre de risque, je veux me reposer et me préparer pour Rome, voilà le nouveau programme".

Il croit en ses chances à Roland

Malgré une "année difficile" jusqu'à présent, Federer s'est montré rassurant lundi quant à la portée de sa blessure, "un problème de dos normal" qu'il a "déjà connu par le passé" et dit savoir gérer. Mais il a reconnu qu'il pourrait aborder Roland-Garros avec un peu moins de rodage sur terre battue en compétition que prévu. "Clairement, cela n'aide pas. Néanmoins, j'ai pu m'entraîner autant que je le souhaitais. Je suis revenu sur le circuit plus tôt que je ne le pensais. Donc en terme de calendrier, je crois que je suis plus ou moins dans les clous", a commenté le Suisse.

"Le temps dira si je suis en forme au 'French' (Roland-Garros, ndlr). Je pense que j'ai mes chances là-bas", a-t-il estimé. Son absence à Madrid dégage la partie de tableau de l'Espagnol Rafael Nadal (numéro 5 mondial), qui aurait pu l'affronter en quart de finale. Les quatre membres du "Big Four" (Djokovic-Murray-Federer-Nadal) n'ont plus été réunis au Masters 1000 de Madrid depuis 2013.

Benoit Jourdain @BenJourd1