Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga aura fort à faire à Madrid | JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Raonic a raison de Tsonga, Chardy passe

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga a été éliminé au troisième tour du Masters 1000 de Rome par Milos Raonic en deux manches, 7-6 (7/5), 6-4. Au prochain tour le Canadien affrontera le vainqueur Jérémy Chardy qui s'est qualifié avec la manière face au Croate Ivan Dodig 6-3, 6-2.onic

Tsonga dans le dur

A 10 jours de Roland-Garros, Jo-Wilfried Tsonga est dans le dur. Sa préparation pour les Internationaux de France se termine par une sortie sans gloire en 8e de finale à Rome. C'est mieux qu'à Madrid où il avait baissé pavillon dès le deuxième tour face à Santiago Giraldo mais moins bien qu'à Monte-Carlo où il était tombé en quart de finale face à Roger Federer. Sur l'ocre romain, c'est à nouveau face à un Top 10 qu'il a rendu les armes. Pourtant Milos Raonic était un adversaire dans ses cordes puisqu'il l'avait battu à chaque fois lors de leurs deux confrontations. Mais pour leur premier duel sur terre battue, c'est l'élève de Riccardo Piatti qui a eu le dernier mot.

Pour se qualifier, Raonic a du s'employer face à un Tsonga accrocheur mais qui a mal géré ce tie-break du premier set qui a tout précipité. Saoulé de coups par son adversaire, "Jo" a été incapable de s'emparer du service du numéro 8 mondial (0/5). Solide sur sa mise en jeu, il a craqué dans le jeu décisif. Menant 5-3, il a laissé filer les quatre points suivants et la manche dans la foulée. Le tournant de la rencontre puisque dès le début du second set, Milos Raonic convertissait la seule de ses quatre balles de break. Suffisant pour faire la course en tête jusqu'au bout et remporter la rencontre sur sa deuxième balle de match. La première avait été magnifiquement sauvée par Tsonga grâce à un retour coup droit long de ligne. Un baroud d'honneur malheureusement sans suite.

Chardy solide

Raonic se voit ouvrir grandes les portes des demi-finales. Mais il devra avant cela se débarrasser d'un autre Français, le surprenant Jérémy Chardy, 47e mondial, qui vingt-quatre heures après avoir sorti Roger Federer a écarté de sa route le Croate Ivan Dodig. Indiscutablement la victoire sur le Suisse a donné au Français une bonne dose de confiance. Face à Dodog, Chardy s'est montré très relâché, tout en maîtrise, et particulièrement solide sur le court. Même s'il n'a jamais gagné contre Raonic, qu'il a dit-il "du mal à retourner", Chardy n'appréhende pas particulièrement ce quart de finale, car il peut avoir les armes pour s'en sortir s'il trouve une solution pour contrer le service du Canadien.

Les résultats du jour (3e tour) :

Tommy Haas (GER/N.15) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.3) 5-7, 6-2, 6-3
Milos Raonic (CAN/N.8) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.11) 7-6 (7/5), 6-4
Andy Murray (GBR) bat Jurgen Melzer (AUT) 7-6 (7/1), 6-4
Jérémy Chardy  (FRA) bat Ivan Dodig (CRO) 6-3, 6-2