Plus rien n'arrête Benneteau !

Plus rien n'arrête Benneteau !

Publié le , modifié le

A 35 ans, Julien Benneteau a réalisé un nouvel exploit en se qualifiant pour les demi-finales du Masters 1000 de Paris après sa victoire sur le n°5 mondial, Marin Cilic (7-6, 7-5). Dans le dernier carré, le Français affrontera l'Américain Jack Sock, vainqueur de l'Espagnol Fernando Verdasco (6-7, 6-2, 6-3).

Le conte de fée continue pour Julien Benneteau. Débarqué à Paris avec une Wild Card, le Bressan a réalisé un parcours de rêve en éliminant successivement Shapovalov, Tsonga, Goffin et maintenant Cilic ! A 35 ans c'était presque impensable et pourtant le 83e mondial l'a fait. Face au Croate, qui menait 3-0 dans leur confrontations directes, le Tricolore a encore faire parler sa science du jeu pour faire déjouer le 5e joueur mondial.

Bien parti avec un break en sa faveur, Benneteau a pourtant eu très chaud dans la première manche puisqu'il s'est ensuite retrouvé mené 5-2. Mais Cilic, capable du meilleur comme du pire, a multiplié les fautes directes pour permettre au Français de revenir à hauteur. Plus solide, plus mobile aussi, Benneteau a réussi à faire plier le géant croate pour s'imposer lors du tie-break puis pour s'envoler (2-0) dans le 2e set. Un ultime sursaut de Cilic ne suffisait pas et à 5-6 en sa faveur, le Français donnait tout pour décrocher sa 2e demi-finale en masters 1000 après celle décrochée à Cincinnati en 2014.

Tombé à la 696e place

Il n'en est pas à sa première prouesse devant le public parisien, puisqu'en 2009 il avait battu Roger Federer. Mais il n'avait jamais réussi à dépasser les huitièmes de finale. "Je ne réalise pas. J'étais déjà content après Goffin, mais là j'ai encore haussé mon niveau physique et mental", a-t-il déclaré sur le court. Longtemps classé parmi les meilleurs français (il a été 25e mondial en 2014), Benneteau a connu une période très difficile à la suite d'une opération à l'adducteur en 2015. Il est tombé jusqu'à la 696e place mondiale en janvier 2016 avant de tenter et de réussir son retour.

En demi-finale Benneteau affrontera Jack Sock, vainqueur de Verdasco en fin de soirée dans un Bercy encore bien rempli. L'Américain, toujours en lice pour une qualification aux Masters, a d'abord multiplié les approximations avant de régler la mire avec son terrible coup droit pour faire entendre raison à Fernando Verdasco (6-7, 6-2, 6-3).

francetv sport @francetvsport

Masters 1000