Paris-Bercy, révélateur de talents

Cette vidéo n'est plus disponible

Paris-Bercy, lanceur de carrières ? Le Rolex Paris Masters a permis l’éclosion de nombreux espoirs du tennis mondial. En 1998, Greg Rusedski fait tomber le numéro un mondial et tenant du titre à Paris Pete Sampras. En 2007, l’Argentin David Nalbandian écarte un à tous les favoris du tournoi comme Federer Ferrer et bien sûr Nadal, avant de tomber en 2008 en finale face à un jeune Manceau de 23 ans nommé Jo-Wilfried Tsonga. Un module de Théo Gicquel et Florian Parisot.

Publié le , modifié le