Benoît Paire
Benoît Paire | AFP - VALERY HACHE

Paire met Monaco à terre à Rome

Publié le , modifié le

Pour son entrée en matière dans le Masters 1000 de Rome, Benoît Paire a remporté une victoire probante aux dépens de l'Argentin Juan Monaco 7-6 (7/4), 1-6, 6-4 en moins de deux heures de jeu. C'est le troisième membre du Top 20 qu'il s'offre cette saison.

Comme souvent Benoît Paire a tout fait. Les fautes comme les points. Mais il a su réduire ces moments d'absence lors de la troisième manche pour remporter une victoire très probante au 1er tour à Rome. Pour son entrée en lice, le 36e mondial n'avait pas une partie facile, puisqu'il affrontait Juan Monaco. L'Argentin, 18e mondial, est un sacré client sur terre-battue. Mais il n'est pas non plus un tueur, un joueur capable d'assommer son adversaire et son moral avec de grands coups puissants et dévastateurs. Le natif de Tandil est plutôt un métronome, un joueur à la régularité exaspérante.

Cela pouvait représenter un sacré piège pour l'Avignonais, toujours prêt à dégoupiller même si ses progrès en la matière son notables cette saison. Cela aurait pu se passer au premier set, lorsqu'il a été breaké au 7e jeu (4-3), mais le Français est revenu au score pour jouer un jeu décisif. Et là, il a conclu (7/4), avec un cri de soulagement mêlé à la rage. En revanche, dans la deuxième manche, il n'a pas vu le jour. Subissant, commettant bien trop de fautes, il a rapidement pris la marée (6-1). Mais son mérite réside bien dans le fait d'avoir réagi, d'avoir mis fin à la séquence de l'Argentin pour, au forceps, arracher la victoire (6-4). Comme lors de ses cinq derniers tournois (tous sur terre-battue), Benoît Paire franchit le 1er tour. Il ne lui reste plus qu'à enfin enchaîner un deuxième victoire consécutive, ce qui ne lui est plus arrivé sur le circuit principal depuis Indian Wells, début mars. Au 2e tour, il affrontrera soit Julien Benneteau soit Nicolas Almagro (N.12).

Résultats du 1er tour

Albert Montañés (ESP) bat Martin Klizan (SVK) 3-6, 7-5, 6-3
Marin Cilic (CRO/N.11) bat Andrey Golubev (KAZ) 6-4, 6-2
Albert Ramos (ESP) bat Jan Hájek (CZE) 7-5, 6-0
Philipp Kohlschreiber (GER) bat Milos Raonic (CAN/N.14) 7-6 (7/2), 6-4
Ernests Gulbis (LAT) bat Jarkko Nieminen (FIN) 6-2, 7-6 (8/6)
Fabio Fognini (ITA) bat Andreas Seppi (ITA) 6-4, 6-1
Andrey Kuznetsov (RUS) bat Xavier Malisse (BEL) 6-2, 3-1 (abandon)
Benoît Paire (FRA) bat Juan Monaco (ARG) 7-6 (7/4), 1-6, 6-4
Jerzy Janowicz (POL) bat Santiago Giraldo (COL) 7-5, 6-2
Potito Starace (ITA) bat Radek Stepanek (CZE) 4-6, 6-4, 6-3