Roger Federer
Roger Federer | GABRIEL BOUYS GABRIEL BOUYS / AFP

Paire et passe pour Federer

Publié le , modifié le

Roger Federer s'est qualifié pour la finale du Masters 1000 de Madrid en disposant de Benoît Paire (7-6, 6-4). En dépit de la belle résistance du Français, le Suisse retrouvera Rafael Nadal dimanche pour le titre. Ce sera la 30e opposition entre Federer et l'Espagnol.

Benoît Paire a fait de son mieux mais il n'a pas pu empêcher les retrouvailles entre les deux meilleurs ennemis du circuit. Pour la 30e fois de leur carrière, Roger Federer et Rafael Nadal croiseront donc le fer. Pour le moment l'Espagnol mène 19-10 dans ces duels et, au vu de la démonstration réalisée face à Berdych, il partira de nouveau favori pour accrocher un 20e succès contre le Bâlois. D'autant que ce dernier, plutôt à l'aise sur la terre battue madrilène depuis le début de la quinzaine, n'a rien fait face à Paire pour que sa côte remonte en flèche chez les bookmakers. C'est  à l'expérience qu'il aura finalement réussi à forcer la décision face à un Tricolore encore un peu "tendre" à ce niveau de la compétition. Pourtant ce dernier n'a pas déjoué, loin de là. 

La science de Federer

Premier à faire le break, à 3-3 dans la première manche, Paire a longtemps dominé son adversaire dans les rallyes de fond de court. Plus solide, capable d'accélérations prodigieuses en revers, le Français a au moins fait jeu égal dans ce premier set. Mais Federer, du haut de toute sa science du jeu, venait habilement cueillir les points cruciaux du tie-break au filet pour finalement l'arracher 7 points à 5. Dans la foulée, la tête de série n°2 du tournoi se détachait rapidement au cours de la 2e manche en ravissant l'engagement de Paire. Si ce dernier pouvait nourrir un regret, c'était bien du côté du service qu'il fallait chercher. Avec seulement 45% de premières balles au cours de la rencontre, il s'était clairement trop exposé. 

Federer, moins brillant que le Français en termes de coups gagnants (19 contre 34) et tout aussi irrégulier (26 fautes directes contre 27) gardait toutefois suffisamment de marge pour conclure sur un dernier coup droit victorieux. Qualifié pour sa 3e finale dans la capitale espagnole, il devra toutefois nettement hausser son niveau de jeu pour éviter une 20e défaiterevers face à Nadal. 

Julien Lamotte