Rafael Nadal
Le joueur espagnol Rafael Nadal | AFP - ROGERIO BARBOSA

Nadal vainqueur à Montreal

Publié le , modifié le

Rafael Nadal a remporté le 25e Masters 1000 de sa carrière à Montreal en dominant en finale le Canadien Milos Raonic 6-2, 6-2 en 1h07 de jeu. L'Espagnol, après sa demi-finale marathon contre Novak Djokovic (2h28 de jeu), a connu une finale bien plus tranquille face au 13e mondial - qui intégrera le Top 10 la semaine prochaine -. Le numéro 4 mondial n'a laissé aucune chance à Raonic en le breakant à 4 reprises sans concéder une seule fois sa mise en jeu.

Montreal  et le Canada réussi donc à Rafael Nadal. C'est ici que l'Espagnol avait remporté son premier titre sur dur. Un souvenir qu'il n'a pas oublié au moment de savourer sa victoire. "C'est un tournoi qui est particulier pour moi, c'est ici que j'ai gagné  mon premier titre en dur en 2005", a-t-il déclaré. "Je suis très, très content" a ajouté l'Espagnol qui a aussi félicité son adversaire du soir, Milos Raonic, "un joueur incroyable qui aura de grandes chances de gagner l'année prochaine". Le jeune canadien, tout nouveau membre du Top 10, lui a offert une résistance bien moins importante que Novak Djokovic la veille. Le finaliste malheureux, qui n'a toujours pas battu "Rafa" en quatre confrontations, l'a reconnu sans mal après sa "claque" : "(Nadal) m'a donné une petite leçon aujourd'hui", a-t-il soufflé tout en assurant que cette finale constituait "le moment le plus important de (sa) carrière jusqu'à présent". 

Finale ratée

Ce grand moment, Raonic, est tout simplement passé à côté. Incapable de frapper la balle avec la même puissance que lors de ses matches précédents, il a grandement facilité la tâche au numéro 4 mondial qui n'en demandait pas tant. Avec un revers aussi défaillant que son mental qui lui a coûté un break dès son deuxième jeu de service avant de céder à nouveau son service à 3-1 alors qu'il menait 40-0. Le dernier jeu de la première manche était un résumé du décalage de niveau entre le N.4 mondial et le premier Canadien à intégrer le Top 10: les retours  de Raonic atterrissent immédiatement dans le filet et Nadal remporte 6-2 le  premier set. D'habitude performant sur son service, Raonic a coulé aussi dans ce domaine. Un chiffre qui illustre ce manque : 4, comme le nombre d'ace réussis par Raonic, le même score que Nadal. Le Canadien a aussi commis 3 double-fautes, dont une qui lui a coûté son service dès l'entame de la seconde manche. Un poids que Raonic traînera jusqu'à la fin. Nadal a stoppé le calvaire de son adversaire après 1h07 de jeu et a empoché au passage le 25e Masters 1000 de sa carrière (il améliore son propre record). De bon augure pour l'Espagnol à deux semaine de l'US Open.