Rafael Nadal
Le tennisman espagnol, Rafael Nadal | AFP - VALERY HACHE

Nadal a tremblé sur sa terre de Monte-Carlo

Publié le , modifié le

Rafael Nadal s'est qualifié pour sa neuvième demi-finale d'affilée à Monte-Carlo en dominant en trois sets le jeune Bulgare Grigor Dimitrov (6-2, 2-6, 6-4). Il affrontera le Français Jo-Wilfried Tsonga.

L'octuple tenant du titre a souffert ce vendredi en quarts de finale. Parfois sans solutions, interrogeant du regard son clan, Rafael Nadal avait un client en face de lui. Grigor Dimitrov (37e mondial), tête plutôt bien faite, et un jeu dévastateur qui a causé beaucoup de problèmes à la tête de série n°3. Le combat entre les deux joueurs a finalement tourné à l'avantage de l'Espagnol qui a décroché sa 45e victoire de suite sur la terre battue monégasque. Mais ce fut loin d'être la plus facile.

La série de 11 matches sans perdre un set a donc pris fin. Rafael Nadal qui n'avait pas l'habitude de faire du rab sur l'ocre de Monaco a du s'employer bien plus que de coutume pour venir à bout du talentueux Grigor Dimitrov. Promis à un très grand avenir, le 37e mondial, a profité de cette scène face au roi de la terre battue pour se révéler aux yeux du grand public et ainsi confirmer les paroles de Nadal avant la rencontre. "Il représente le présent et l'avenir du tennis", avait annoncé le Majorquin. S'il n'a jamais eu de balles de breaks dans la troisième match, encore moins de balles de match, il n'est pas passé loin d'écrire une page de l'Histoire de tennis en infligeant à Nadal sa première défaite en 8 ans. Le Bulgare est le premier joueur depuis Andy Murray en 2011 a poussé Nadal dans un troisième set.

A bout de souffle

Après un premier set rondement mené, Rafael Nadal a connu un trou noir au début du deuxième set. Deux breaks dans la vue et cinq jeux plus tard, voilà les deux joueurs a égalité une manche partout et l'Espagnol obligé de faire la course derrière ce fringant Bulgare. A coups de revers, slicés ou puissants, il a considérablement gêné Nadal, auteur de grosses fautes inhabituelles pour lui, notamment en coup droit. Souvent limite sur sa mise en jeu, quand Dimitrov alignait les jeux blancs, Nadal a fait le dos rond attendant son heure. Celle où il prend le dessus notamment physiquement. Et elle est arrivée. A 4-4 dans le troisième set, la tête de série n°3 a ravi le service de son adversaire, éprouvé et pris par les crampes. Sans jambe, mais avec un bras intact, le Bulgare a sauvé une première balle de match avant de céder sur la seconde. Avec un ace, Nadal s'ouvrait la porte du dernier carré pour la 9e année consécutive où il retrouvera le Français Jo-Wilfried Tsonga, tombeur de Stanislas Wawrinka dans la matinée. "Grigor est un talent magnifique, ça a été un grand match, je suis content  de m'en être sorti", a déclaré soulagé Nadal à la fin de la rencontre.

Les résultats du jour

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.6) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.13) 2-6, 6-3, 6-4
Rafael Nadal (ESP/N.3) bat Grigor Dimitrov (BUL) 6-2, 2-6, 6-4