Nadal glissade Monte Carlo 2015
Rafael Nadal sur sa surface de prédilection | VALERY HACHE / AFP

Nadal à l'usure, Djokovic à l'économie

Publié le , modifié le

Il a tremblé mais Rafael Nadal, octuple lauréat du Masters 1000 de Monte-Carlo, s'est finalement qualifié pour son 11e quart de finale de suite en Principauté. Jeudi, l'ancien N.1 mondial a dominé l'Américain John Isner, 19e mondial, en trois sets 7-6 (8/6), 6-4, 6-3 et 2h20. Nadal affrontera en quart son compatriote David Ferrer, qui l'avait battu à ce stade l'an passé. Beaucoup moins de soucis pour Novak Djokovic, facile vainqueur de l'Autrichien Andreas Haider-Maurer (6-4, 6-0) en 56 minutes.

De la souffrance, de l'endurance et une délivrance pour Rafael Nadal. Comme à Roland-Garros en 2011, l'Espagnol a connu les pires difficultés pour passer le géant américain. "C'est toujours un gros challenge de jouer John Isner, a expliqué Nadal. A cause de son service, on est toujours sous pression." Ce fût le cas au premier set conclu lors du jeu décisif 8-6. Isner pouvait s'en vouloir d'avoir laissé passer sa chance. Le 19e mondial a eu deux balles de set dont une sur son service. Malgré ses 12 aces dans le match, il a coincé.

Nadal s'en veut

Dans la deuxième manche, Isner s'est rebellé. Plus agressif, il a fait reculer Nadal derrière sa ligne. Les regrets étaient toutefois pour le Majorquin qui avait le break en poche. "J'ai fait des erreurs dans le 2e set, notamment sur un coup droit que je n'aurai pas du rater", a expliqué Nadal. L'Américain en a profité pour revenir et s'imposer 6-4. Nadal a alors changé sa tactique. "Dans le 3e set, j'ai essayé d'avoir le contrôle du point et d'être plus agressif. C'était une bonne manche." En effet, l'Ibère a retrouvé son punch et son efficacité. Plus vite en action, il a fait la course en tête jusqu'au bout.

Novak Djokovic, lauréat du tournoi en 2013, n'a eu à sauver aucune balle de break contre Andreas Haider-Maurer, 52e mondial et seule non-tête de série encore en course en huitième. Le Serbe aura son premier vrai test au prochain tour contre le Croate Marin Cilic, qui a écarté le Français Jo-Wilfried Tsonga en deux manches.

Xavier Richard @littletwitman

Masters 1000