Rafael Nadal
Rafael Nadal | MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY

Nadal : "Federer va bien jouer en 2014"

Publié le , modifié le

Lors de sa conférence de presse d’avant tournoi, Rafael Nadal a répondu à de nombreuses questions concernant pèle mêle son niveau de jeu actuel, sa motivation pour un tournoi qu’il n’a jamais gagné, le Masters de Londres qui se profile, ou même l’éventuel retour au plus haut niveau de son ancien grand rival, Roger Federer, qu’il voit faire une grande année 2014.

Content d’être à Paris, « une ville qui représente beaucoup pour (lui), peut-être la ville qui représente le plus », Rafael Nadal s’est longuement expliqué devant les journalistes venus recueillir les impressions du numéro 1 mondial. Même s’il s’est senti fatigué après Shanghai, au point de renoncer au tournoi de Bâle, l’enfant de Manacor a justifié son choix de la sagesse : « J’ai trop joué cette année. Il y a eu beaucoup trop de matches sur une période très courte. J’ai vraiment pensé que jouer trois semaines d’affilée sur court couvert était très mauvais pour ma condition physique, et surtout pour mon genou. Alors j’ai décidé de me reposer afin d’être prêt pour ce tournoi », a-t-il expliqué, avouant ne pas se soucier de la première place mondiale que Novak Djokovic espère encore lui piquer d’ici novembre.

Comme Agassi en 1999

« Je ne m’inquiète pas. Je le dis toujours : mon but n’est pas d’être numéro 1, mon but est de finir la saison sans blessure », confie l’octuple lauréat de Roland-Garros qui pourrait devenir le second joueur après Andre Agassi (en 1999) à remporter les deux tournois parisiens la même année. « J’ai vraiment apprécié de pouvoir jouer au tennis toute la saison beaucoup plus que jamais parce que je revenais de blessure. J’ai été dans les deux premiers joueurs mondiaux depuis 8 ou 9 ans, je ne sais plus. Mais finir la saison numéro 1 ou numéro 2 ne me rendra pas meilleur ou moins bon ».

Enfin, interrogé sur le déclin de son ancien grand rival, Roger Federer, Nadal a remis les choses en perspective : « Est-ce qu’il pourra redevenir numéro 1 mondial ? Ce n’est pas son objectif. Il a déjà été numéro 1, et cela pendant longtemps. Ce qui le rend heureux, c’est simplement d’aller sur un court en pensant qu’il peut gagner le tournoi. S’il termine bien l’année, il pourra postuler à un Grand Chelem l’an prochain. Je suis sûr que sa carrière n’est pas terminée. Je suis certain qu’il va revenir en jouant très très bien de nouveau ».

Vidéo : Nadal se sent bien à Paris

Voir la video