Rafael Nadal Cincinnati
Rafael Nadal reste invaincu cette saison sur dur après Indian Wells et Montréal. | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Nadal fait coup double à Cincinnati

Publié le , modifié le

Quelques jours après son sacre à Montréal, Rafael Nadal s'est adjugé un nouveau titre dimanche à Cincinnati. L'Espagnol, invaincu cette saison sur dur d'où sa confiance en lui, s'est défait de John Isner (7-6, 7-6) en finale du Masters 1000. Il a également repris par la même occasion la place de N.2 mondial à Andy Murray.

Rafael Nadal est décidément impitoyable en cette année 2013. Invaincu cette saison sur dur, le Majorquin a décroché son neuvième titre de l'année en remportant le Masters 1000 de Cincinnati (7-6, 7-6) au détriment d'un John Isner combattif. Tombeur de Gasquet, Djokovic ou encore Del Potro cette semaine, ce qui n'est pas rien, l'Américain repart comme tant d'autres avant lui la raquette en berne. Nadal, qui avait passé en quarts l'obstacle Roger Federer, compte à présent 59 trophées en carrière et redeviendra N.2 mondial dès lundi à l'ATP.

Flushing Meadows dans le viseur ?

Cependant, le désormais ex-N.3 mondial -dont le genou apporte aujourd'hui des garanties- a dû s'employer nettement plus que la semaine dernière en finale de Montréal. Nadal a notamment dû écarter trois balles de break, dont deux en forme de balle de sets à 6-5 dans la première manche, puis une autre dans le jeu décisif. La suite, on la connaît... Le Majorquin aussi, lui qui s'est adjugé au bout de l'effort sa toute première victoire dans l'Ohio, tournoi où il n'avait jamais dépassé les demies.

Et puis cette confiance engrangée, en plus de lui faire gagner des places au classement ATP, énonce déjà de belles promesses. Les deux derniers joueurs à avoir réussi le doublé Montréal/Cincinnati, Pat Rafter (1998) et Andy Roddick (2003), avaient remporté Flushing Meadows dans la foulée. Bis repetita avec cette fois-ci Nadal en haut de l'affiche ?