Rafael Nadal
Rafael Nadal dépité | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Nadal dans un mauvais jour

Publié le , modifié le

Finaliste en 2007, Rafael Nadal n'a pas réussi à se qualifier pour sa deuxième finale à Bercy, lors de sa 4e participation. Vaincu par son compatriote David Ferrer, le N.1 mondial ne pouvait que reconnaître sa supériorité: "J'ai été lent. J'éétais toujours en retard sur la balle. Contre un joueur comme David qui est si rapide et qui joue bien à l'intérieur du court, c'est difficile".

- David a joué un  match solide aujourd'hui, il semble que vous n'avez jamais pu retrouver votre jeu de fond de court.
Rafael Nadal:
"Il a joué mieux que moi aujourd'hui. C'est la première chose. C'est dans de type de match que celui qui joue le mieux gagne. On n'a qu'à le féliciter."

- Vous êtes déçu. Qu'avez-vous besoin de changer pour mieux jouer ?
R. N.:
"Je jouais mieux. Comme je l'ai dit avant, on cherche à trouver des choses compliquées mais en réalité, le sport est quelque chose de très simple. Il ne s'agit pas de faire des choses énormes. Il suffit simplement de faire moins d'erreurs. Aujourd'hui, j'ai été lent par exemple. J'étais toujours en retard sur la balle. Contre un joueur comme David qui est si rapide et qui joue bien à l'intérieur du court, c'est difficile parce qu'on est tout le temps sous pression. Au deuxième set, j'ai eu des chances. Cela a été une grosse erreur de ma part de ne pas avoir gagné le jeu à 5 partout. Avec 6-5 en ma faveur, j'aurais eu une chance mais je n'ai pas réussi, donc cela ne sert à rien d'en parler. C'est tout. Je dois être beaucoup plus agressif mardi mais surtout être plus rapide. Si je me déplace plus vite, je peux frapper la balle plus tôt, je fais moins d'erreurs. Le plus important, ce sont les déplacements."

"Un peu plus fatigué"

- Souffrez-vous d'un problème de santé ?
R.N.:
"Non. Je n'ai aucun problème physique. Je ne sais pas pourquoi mais aujourd'hui, j'ai transpiré beaucoup plus que les autres jours. J'étais plus lent mais rien de tout cela n'aurait dû affecter mes déplacements. Voilà. Je n'étais pas suffisamment bien cet après-midi. La seule chose que l'on peut faire dans ces cas-là, c'est de féliciter son ami et lui souhaiter beaucoup de chance pour demain. J'espère qu'il aura ses chances demain. J'ai essayé d'être positif, de me battre mais ce n'était pas un bon jour. C'est tout ce que je peux faire parce qu’à la fin de la saison, souvent, le corps ne répond pas, le mental est plus difficile. C'est plus dur. Je suis un peu plus fatigué."

- Vous avez eu un très haut niveau contre Janowicz et Gasquet. Quand c'est un jour comme celui-là, vous oubliez ou vous vous inquiétez ?
R. N.:
"Je crois que dans tout le tournoi, je n'ai pas assez bien joué. Hier, j'ai peut-être gagné 6-4 6-1 mais le style de Richard est différent du style de David. Je dois dire que le style de jeu de Richard est en ma faveur. Il tape des balles liftées qui m’aident. Il joue davantage un jeu normal sur court en dur, cela aide mon jeu. Aujourd'hui, c'était différent. David a un jeu différent. Si mes jambes ne sont pas assez rapides, cela a un grand impact sur mon jeu. Aujourd'hui, je n'ai pas eu le temps de préparer les points."