Rafael Nadal
Le N.1 mondial, Rafael Nadal, très concentré | AFP - MIGUEL MEDINA

Nadal assure l’essentiel

Publié le , modifié le

C’est un Rafael Nadal appliqué mais pas toujours brillant qui s’est imposé en deux sets serrés contre son compatriote Marcel Granollers (7-5, 7-5). Le numéro 1 mondial affrontera jeudi le Polonais Jerzy Janowicz, finaliste l’an dernier, pour une place en quarts de finale.

Un premier match n’est jamais facile à négocier même pour le meilleur joueur du monde. Surtout que l'ogre de Manacor n'avait plus remis les pieds au POPB depuis quatre ans. Rafael Nadal (N.1) a dû s’employer pour écarter de sa route le vaillant Marcel Granollers, catalan au service efficace et au jeu offensif apprécié. Dans la première manche, très accrochée, le Majorquin a réalisé le break au meilleur moment, à 5-5, sur un coup droit profond dont il a le secret. Il a ensuite connu une petite alerte au jeu suivant, contraint de sauver une balle de jeu décisif sur un ace, son premier du match. Avant de conclure (7-5) en 43 minutes.

Meilleur dans le money time

Le deuxième set était tout aussi accroché entre les deux Espagnols aux styles diamétralement opposés. Le jeu porté vers le filet de Granollers et son toucher de balle parfois splendide était contrecarré par la puissance de frappe d’un Nadal inconstant mais intraitable sur les points clefs. Comme au premier acte, le vainqueur de l’US Open s’emparait de l’engagement adverse à 5 partout. Il servait pour le match et ne tremblait pas au moment de conclure (7-5, 7-5) en 1h42.

Le pourcentage de points gagnés après sa première balle de service en disait long sur l'importance de ce secteur décisif en indoor (87%). Nadal s'était surtout montré plus entreprenant et offensif aux moments opportuns (2 balles de break converties sur 6 contre 0/1 à son rival ibère). Il faudra toutefois qu'il hausse son niveau d'un cran au prochain tour contre le redoutable Jerzy Janowicz au service de plomb, capable d'écoeurer le plus grand retourneur du monde dans un grand jour. "Janowicz est un bon joueur. Je pense qu'il peut gagner un Grand Chelem dans les années à venir. Si je devais parier, je dirais plus en Australie, à Wimbledon ou à l'US Open qu'à Roland-Garros".

"Il devrait être dans les tout meilleurs et il le sera, je pense, dans les prochaines années. Son service est incroyable. Il joue très bien du fond du court. Il se déplace très bien pour un joueur aussi grand. Il est très grand. Il a vraiment des atouts pour bien jouer", a encore dit Nadal qui a néanmoins tenu à préciser qu'il adorait jouer en indoor. .