Andy Murray au Masters 1000 de Rome 2016
Andy Murray | TIZIANA FABI / AFP

Murray trop haut pour Pouille

Publié le , modifié le

Andy Murray s'est montré sans pitié pour Lucas Pouille en demi-finale du Masters 1000 de Rome (6-2, 6-1). L'Ecossais affrontera le vainqueur du duel Djokovic-Nishikori pour le titre. Quant au Français, présent pour la première fois de sa carrière dans le dernier carré d'un tournoi de ce niveau, il peut être satisfait de son parcours.

Pouille, 22 ans, a eu un parcours étonnant à Rome: éliminé en qualifications, il a été repêché après le forfait de Jo-Wilfried Tsonga et, après deux victoires, il a encore bénéficié en quarts de finale du forfait de Juan Monaco pour atteindre sa première demi-finale en Masters 1000. Brillant face à David Ferrer, le jeune Français a surtout acquis un statut de tête de série en vue du prochain Roland Garros. Mais face au Britannique, il a commis beaucoup trop de fautes directes et n'a pas suffisamment bien servi pour avoir sa chance. Même s'il a par moments montré que sa balle avançait vite, il a également manqué d'agressivité quand il est venu au filet, volontairement ou contraint par les nombreuses amorties bien posées par Murray.

Le Britannique a de son côté très bien servi et pour sa première semaine depuis sa séparation d'avec sa coach Amélie Mauresmo, il s'est encore montré très solide. "Andy est un grand joueur. Il retourne tout et si vous n'avez pas un bon pourcentage, c'est dur. Sur les deuxièmes services, il est deux mètres à l'intérieur du court. Il n'y a jamais un point gratuit. Ce n'est pas le meilleur match de ma vie, mais aujourd'hui il était bien plus fort", a expliqué Pouille. "Qu'est ce que je retiens de cette semaine ? Du pas très bon, de la chance, du bon... Il y a eu un peu de tout. C'est une semaine positive. Maintenant, je vais me reposer, ça fait partie du boulot aussi, pour me préparer à Roland-Garros", a ajouté celui qui sera tête de série Porte d'Auteuil.

francetv sport @francetvsport

Masters 1000