Andy Murray
Andy Murray | AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Murray tombe à son tour à Madrid

Publié le , modifié le

Comme nombre des grosses têtes du circuit ATP, l'Ecossais Andy Murray a disparu du tableau du Masters 1000 de Madrid dès les 8e de finale en s'inclinant devant le Colombien Santiago Giraldo (6-3, 6-2). La tête de série N.7 du tournoi espagnol a plié en un peu plus d'une heure face à l'étonnant 46e joueur mondial, issu des qualifications. En quart, Giraldo affrontera Roberto Bautista.

Rafael Nadal est le dernier membre du Big Four encore debout à Madrid. Après Djokovic et Federer, tous deux forfaits, Andy Murray a quitté le Masters 1000 espagnol. Raonic et Wawrinka ayant également rendu les armes sur le court, l'Espagnol reste même avec Ferrer et Berdych le seul pensionnaire du Top 10. Tombeur de Tsonga au tour précédent sans coup férir (6-4, 6-3), le Colombien Santiago Giraldo s'est cette fois offert le N.8 mondial Andy Murray. "Il a très bien joué du début à la fin, a déploré le Britannique. Je n'ai  pas mis assez de pression sur lui pour le contraindre à faire des erreurs. Il a  dirigé la plupart des échanges et mérite sa victoire", reconnaissait beau joueur l'Ecossais.

Quarante-sixième joueur au classement ATP, Giraldo ne cesse de prendre de l'assurance sur terre battue, à l'image de la prestation sans faille qu'il a livré contre Murray. Demi-finaliste à Vina del Mar au Chili en février et à Houston début  avril (ATP 250), le natif de Pereira a fait parler de lui la semaine dernière en atteignant la finale à Barcelone, un ATP 500. Opposé à l'Espagnol Roberto Bautista, lui aussi à l'aise sur l'ocre, Giraldo sera cette fois dans la peau du favori puisque ce dernier est 45e joueur mondial. En cas d'issue favorable, ce sera Nadal ou Berdych. Une autre histoire... Pour sa part, Andy Murray poursuit sa saison sans relief...

Simple messieurs (8e de finale):
    Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Jarkko Nieminen (FIN) 6-1, 6-4
    Tomas Berdych (CZE/N.6) bat Grigor Dimitrov (BUL/N.12) 3-6, 6-3, 6-2
    Roberto Bautista (ESP) bat Lukasz Kubot (POL) 6-4, 6-2
    Santiago Giraldo (COL) bat Andy Murray (GBR/N.7) 6-3, 6-2
    Kei Nishikori (JPN/N.10) bat Milos Raonic (CAN/N.8) 7-6 (7/5), 7-6 (7/5)

Jerome Carrere