Gilles Simon (Montréal)
Gilles Simon est tout sourire à Montréal | Minas Panagiotakis / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Montréal: Monfils et Simon passent, Tsonga devra revenir

Publié le , modifié le

La première journée du Masters 1000 de Montréal a été excellente pour le clan fraçais. Opposés à deux Italiens, Gaël Monfils et Gilles Simon se sont qualifiés sans souci pour le deuxième tour. Monfils a dominé l'homme en forme, Fabio Fognini, 6-3, 6-1 et Simon a facilement écarté Andreras Seppi 6-2, 6-4. Jo-Wilifried Tsonga a eu à peine le temps de débuter son match face à Borna Coric (2-1) avant d'être interrompu par la pluie.

Le tirage au sort n'avait pas gâté les Français pour le premier Matsers 1000 du mois d'août. Tête de série numéro 9, Gilles Simon a dû batailler avec le 25e joueur mondial, Andreas Seppi. Si l'Italien n'est pas une terreur des circuits, la tâche aurait pu s'annoncer plus aisée. Oui mais cette tâche, Simon se l'est rendue facile. "Je voulais être prêt à saisir les occasions si j'en avais, je suis très content d'avoir pu le faire", s'est félicité le 11e joueur mondial. Il avance au tour suivant et vise un quart de finale face à Rafael Nadal, plus tard dans le tournoi. Simon avoue avoir des objectifs "très élevés" lors de la tournée nord-américaine qui s'achèvera pas l'US Open. Il affrontera au prochain tour le vainqueur du duel entre Viktor Troicki et Mikhail Youzhny, issu des qualifications.

Tsonga repassera

Pour Monfils non plus, le tirage n'avait pas été clément. Le Français, tête de série numéro 15, était opposé à un joueur qui lui réussit mal et qui sort d'une finale à Hambourg: Fabio Fognini. Vainqueur de la moitié des confrontations face à Monfils, le 27e joueur mondial s'est présenté diminué face au Parisien. Souffrant du poignet et perdant patience dès la fin du 1er set, Fognini s'est effondré dans la deuxième manche, conclue sur un ace par le Parisien. Monfils sera opposé à Gilles Muller, tombeur du Canadien bénéficiaire d'une wild card, Philip Bester (6-2, 6-3).

Troisième Français à jouer lundi, Jo-Wilfried Tsonga (N.24) menait 2-1 face au Croate Borna Coric lorsque la pluie a forcé la suspension de la partie et son report à mardi, si la météo le permet. Des orages sont en effet attendus  dans la métropole québécoise.